Cinq ans après Nalu on the border, la réalisatrice brésilienne Cristiane Oliveira fait son retour derrière la caméra avec Secret De Famille (A Primeira Morte de Joana en version originale), qui comprend au casting Letícia Kacperski, Isabela Bressane, Joana Vieira, Lisa Gertum Becker ou encore Emilio Speck et nous faisant suivre le parcours de Joana, adolescente en proie au questionnement suite à la perte d’un proche…

Pour son second long-métrage, Cristiane Oliveira nous convie à un drame intimiste lumineux, Secret De Famille évoquant avec pudeur de thématiques plutôt fortes telles que le deuil et l’identité, le tout sous la forme d’une chronique adolescente emplie de douceur et d’amertume.

Par le biais de son scénario, la réalisatrice s’intéresse à l’évolution, que ce soit celle d’une jeune fille ou d’un pays, en l’occurrence ici le Brésil – sa terre natale – mettant en parallèle la mutation physique et psychique de l’une avec la transformation biologique de la seconde. Ancré en 2007, dans une nation où souffle le vent du changement, avec l’installation d’un parc éolien, l’intrigue du film se centre sur Joana, jeune fille de treize ans devant faire face à la mort de sa tante, dont elle était très proche. Un événement tragique servant d’élément déclencheur à sa quête personnelle, les questions se bousculant dans la tête de notre protagoniste, entrant dans une phase expérimentale alors que l’adolescence lui tend les bras. Principale interrogation de cette dernière, sa tante, qu’elle a toujours connu solitaire, est-elle morte vierge ?

De cette réflexion, Joana entre à tâtons dans le monde des adultes, dont elle n’en perçoit pas toutes les nuances et en découvre pas à pas les différentes facettes, aussi complexe soient-elles. En prenant le parti pris du récit initiatique, Cristiane Oliveira dépeint des problématiques sociétales à travers les yeux d’une enfant, dont l’innocence dénote avec l’ambiguïté de l’environnement dans lequel elle navigue. Le regard de Joana sur ce qui l’univers qui l’entoure se modifie au fur et à mesure de ses pérégrinations personnelles, la perte de son modèle féminin l’amenant sur le chemin de la maturité, remettant en perspective sa vision de la vie. En témoigne ses relations familiales et amicales, en proie aux changements alors que les liens du sang et du cœur se délitent, se rapprochent. Alors que s’affirme l’identité de notre adolescente, sa quête introspective s’épaissit d’un second niveau de lecture, Oliveira dressant un portrait contrasté de la culture brésilienne, où éducation rigoriste et présence accrue de la religion viennent occulter l’ouverture d’esprit.

Une critique dépeinte avec tact, Secret De Famille jouant sur les vents contraires, apportés par les expériences vécues par notre héroïne. Cela se traduit par l’ambivalence de son amitié avec une camarade de classe, permettant de constater de la prévalence des codes hétéronormées et du poids des préjugés. Les garçons sont en position dominante tandis que les filles sont soumises à des diktats empêchant leur épanouissement. Une analyse plutôt aigre, qui est diluée dans une atmosphère poétique, Cristiane Oliveira optant pour une mise en scène naturaliste, les décors prenant une place de choix et venant symboliser cette question d’évolution propre au film. Un choix artistique se révélant payant car venant renforcer ce contraste entre le tumulte régnant dans l’esprit de Joana et le calme émanant de cette réalisation subtile, laissant filer le temps et soulignant cette intériorisation, cette observation d’un monde qui change.

Avec Secret De Famille, Cristiane Oliveira analyse les rapports humains et le poids des traditions à travers une quête intimiste tout en subtilité et sincérité, qui invite à la réflexion et à l’introspection. Servi par un duo de jeunes actrices convaincantes, Letícia Kacperski et Isabela Bressane s’en sortant très bien dans un rôle riche en nuances, ce drame doux et amer vise juste.

© Epicentre Films

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s