Ce week-end du 25 au 27 Juin, le public américain pouvait découvrir sur grand écran Fast & Furious 9 de Justin Lin mais également Werewolves Within de Josh Ruben ainsi que I Carry You with Me de Heidi Ewing – tous deux distribués dans une faible combinaison de salles. Sans trop de surprise, une seule nouveauté s’est imposé dans le haut du classement, à savoir le nouvel opus de la saga portée par Vin Diesel. Mais à quelle place ? Analysons les chiffres.

Après Godzilla vs Kong puis Sans Un Bruit 2, le box office américain opère un nouveau sursaut avec Fast & Furious 9, qui a affolé les compteurs en se dirigeant vitesse grand V vers la plus haute marche du podium.

Pour son démarrage, le neuvième opus de la franchise phare d’Universal Pictures – réalisé par Justin Lin – a récolté 70M$, ce qui en fait le meilleur démarrage pour un long-métrage dans ce monde post-COVID. En effet, il fallait remonter à Février 2020 et l’arrivée de Sonic Le Film sur le territoire (58,2M$) pour revoir un score supérieur à 50M$. En plus de réaliser le record de l’année, ce volet n’a pas réellement à rougir de la comparaison avec ses prédécesseurs, ses débuts étant supérieurs à ceux du spin-off Hobbs & Shaw (60M$) et des trois premiers opus de la série-mère. Il fait même quasiment jeu égal avec Fast & Furious 4, qui avait amassé 70,9M$ pour son lancement.

Dominic Toretto et sa ‘famille’ se sortent de tous les mauvais coups et le prouvent une fois de plus en redynamisant la machine hollywoodienne, Fast & Furious 9 brillant également sur la scène internationale avec des recettes mondiales atteignant déjà les 404,8M$. Même si la barre du milliard, franchie deux fois par le passé, semble hors d’atteinte, le succès est bel et bien au rendez-vous pour ce nouvel épisode, son budget de 200M$ étant d’ailleurs renfloué, la route s’ouvrant aux profits.

Après avoir été une seconde fois déchu de son trône le week-end dernier, Sans Un Bruit 2 compte bien défendre sa deuxième position coûte que coûte et montrer qu’il a encore de l’énergie à revendre, résistant face au mastodonte Fast & Furious.

Le film de John Krasinski continue de contrôler sa descente puisque sa fréquentation ne diminue que de de 31,8% face à une concurrence vrombissante, ce qui se traduit par l’ajout de 6,2M$ en trois jours. En totalisant 136,3M$ au terme d’un mois d’exploitation, cette suite ne démérite pas face à son aîné puisque ce dernier avait engrangé 160M$ à la même période, dans un climat qui lui était favorable puisqu’aucune pandémie n’avait encore mis à l’arrêt l’industrie cinématographique – ce qui vient conforter sa très bonne santé.

Se frayant petit à petit un chemin vers les salles du monde entier, Sans Un Bruit 2 voit ses recettes prendre de la hauteur, grimpant désormais à 248,4M$, ce qui est tout bonnement excellent, d’autant plus lorsque l’on sait que son budget est de 61M$. Vu l’enthousiasme porté par le public quant à cet univers fantastique, on comprend aisément les envies d’extension de Paramount Pictures, qui a déjà mis en œuvre le développement spin-off, écrit/réalisé par Jeff Nichols et planifié pour Mars 2023.

L’heure n’est plus à la rigolade pour le trio Ryan Reynolds/Samuel L. Jackson/Salma Hayek, qui doit faire face à une lourde chute, Hitman & Bodyguard 2 se faisant dégager sans ménagement de son trône pour finir en queue de peloton et refermer le podium.

Pour son deuxième week-end d’exploitation, le film de Patrick Hughes boit la tasse avec une fréquentation s’écroulant de 57,2%, ce qui lui vaut de récolter à peine 4,8M$ du 25 au 27 Juin, pour un total de 25,8M$ en dix jours. Un score qui n’est pas si catastrophique vu le contexte mais il est désormais certain que cette suite ne se hissera jamais au niveau de son grand frère, Hitman & Bodyguard premier du nom ayant terminé sa carrière avec 75,4M$ en 2017.

Commençant à se frayer petit à petit un chemin vers les salles obscures du monde entier, Hitman & Bodyguard 2 voit ses recettes culminer à 31,4M$, ce qui reste timide. Avec un budget estimé à 70M$, on ne pourra pas dire que cette suite sera couronnée de succès car elle aura du mal à être rentable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s