[Critique] Mauvaises Herbes, graines d’espoir

Trois ans après son premier long-métrage, Nous Trois Ou Rien, l’humoriste Kheiron est de retour devant et derrière la caméra pour Mauvaises Herbes et s’est entouré de Catherine Deneuve, André Dussollier, Alban Lenoir et d’une troupe de jeunes acteurs pour raconter l’histoire de Waël qui vit de petites arnaques avec Monique, une retraitée proche de lui et qui se voit offrir un job bénévole dans un centre pour enfants exclus du système scolaire…

Avec Mauvaises Herbes, Kheiron nous concocte une fable touchante délivrant un message d’espoir.

Le scénario écrit par l’humoriste surprend dès son introduction saisissante qui donne le ton. Le film se veut aussi bien drôle que dur et l’émotion sera au rendez-vous. C’est celle balance entre légèreté et gravité qui fait du long-métrage sa réussite car il nous touche en plein coeur lorsque l’on ne s’y attend pas.

Nous suivons le parcours de Waël, un homme vivant de petits larcins avec Monique et les deux vont se retrouver pris à leur propre jeu, se retrouvant à jouer un rôle dans une association pour jeunes en difficultés. Nous tenons avec cette intrigue de la pure comédie avec des personnages évoluant dans un environnement qui n’est pas le leur et ne voulant pas collaborer ensemble.
Mais très vite, Kheiron rajoute de la douceur mais surtout de la profondeur au récit avec des sous-intrigues traitant des relations humaines et chaque adolescent aura l’occasion de briller. La transmission et l’éducation jouent un rôle important et le scénario tente de comprendre ses personnages en détruisant petit à petit la façade qu’ils montrent aux autres. La bienveillance règne avec une attention portée la compréhension de l’autre et l’amour de son prochain. Comme souligné durant le long-métrage, un enfant qui cause des problèmes et avant tout un enfant qui a des problèmes. Pertinent.

Ensemble tout ce petit monde se serre les coudes, se dévoile et laisse apparaître ses qualités et ses failles, pour mieux avancer dans la vie. Si l’humour est présent, avec certaines scènes potaches, le drame n’est jamais loin et happe le spectateur. Sans vraiment rentrer dans les détails, pour ne pas vous gâcher les moments surprenants du film, nous pouvons vous confirmer que l’émotion et la dureté se présentent sans crier gare et c’est ce qui fait la force de ce second long-métrage.

Dans Mauvaises Herbes, Kheiron s’amuse et enchaîne les punchlines sans oublier de se positionner au fur et à mesure en modèle pour les adolescents dont il a la charge mais ce que l’on retient surtout est son duo détonnant avec Catherine Deneuve qui allie moments de tendresse et loufoqueries en tout genre pour notre plus grand plaisir. André Dussollier se mêle à ses compères et fait figure d’autorité face à cette troupe et se montre attachant. Alban Lenoir quant à lui joue sur son côté menaçant et campe un homme aux méthodes peu orthodoxes. Les jeunes acteurs rejoignant cette troupe ne démérite pas et ajoute une touche de sincérité dans le casting et certains montrent une palette dramatique qui atteint le spectateur.

Au niveau de la réalisation, Kheiron prend le soin de distinguer visuellement les différentes parties de l’intrigues du film, nous donnant l’impression d’assister à deux opus différents, ce qui est un parti-pris intéressant, de même que ses idées de plans courts mais intenses fait pour sortir le public de son confort. Il s’accapare des environnements présents et joue sur l’alternance entre espaces clos et grandes étendues pour mieux souligner l’ouverture sur le monde de ses personnages.

Mauvaises Herbes est la confirmation que Kheiron à des choses à dire au cinéma et après Nous Trois Ou Rien touche une nouvelle fois le public avec cette histoire mêlant humour, tendresse et drame sans jamais tomber dans un pathos pur et dur. Porté par une troupe de comédiens investis, le film distille des graines d’espoir et d’humanité. 

Mauvaises_Herbes_Critique

©Mars Films/Jean-Claude Lother

Une réflexion sur “[Critique] Mauvaises Herbes, graines d’espoir

  1. Pingback: Mauvaises Herbes : Interview de Kheiron | seriesdefilms

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s