[Critique] Le Sens De La Fête , spectacle garanti

Après les succès d’Intouchables et Samba , le tandem Éric Toledano et Olivier Nakache est de retour avec Le Sens De La Fête , une comédie chorale réunissant entre autre  Jean-Pierre Bacri , Jean-Paul Rouve (qui avait tourné avec eux dans Je Préfère Qu’on Reste Amis et Nos Jours Heureux) et Gilles Lellouche. Après s’être centré sur le social pour leurs deux derniers films , cette fois , comme son titre l’indique , place à la fête !

Le Sens De La Fête nous montre l’envers du décor des mariages , en suivant les préparatifs du Jour-J réalisés par Max (Jean-Pierre Bacri) , traiteur depuis trente ans , et son équipe.  La réception du jour a lieu dans un château du XVIIème siècle,  où est célébré l’union de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie… Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. En clair , une soirée mouvementée s’annonce !

Ce nouveau long-métrage d’Éric Toledano et Olivier Nakache va t-il à nouveau toucher le cœur du public ? Les spectateurs vont-ils avoir envie d’assister à ce mariage hors du commun ?

56

Assister à ces (mes)aventures d’un soir fût un réel plaisir et au vu des rires entendus dans la salle , le spectacle a été plaisant pour beaucoup de monde. Le Sens De La Fête est une comédie réussie qui est bien partie pour être un nouveau succès pour le duo de réalisateurs.

En se centrant sur l’humour , Éric Toledano et Olivier Nakache nous concocte un film frais et pétillant , une petite bulle de champagne , qui nous rafraîchit et nous satisfait. Choisir de nous raconter les coulisses de ce genre d’événements , permet de mettre sur le devant de la scène tous les artisans travaillant au bon déroulement du mariage , nous fait découvrir un monde en pleine effervescence et cela est un très bon choix car le rythme est toujours soutenu. Le sens de la fête mais aussi le sens du rythme. Au niveau de la comédie les situations cocasses s’enchaînent, pour notre plus grand plaisir , avec une bonne dose de rire à la clé. L’efficacité de l’humour est renforcé par le jeu de notre palette d’acteurs. Et la force du film est de réussir à nous présenter toute cette galerie de personnages et de nous les rendre tout de suite attachants mais surtout drôles. Avec une telle troupe on ne s’ennuie pas !

Et c’est le point fort du long-métrage justement , sa troupe. Tous ces acteurs sont en parfaite harmonie , tous ont leur moment et tous sont servis par d’excellents dialogues. Là encore le rythme fait mouche et les répliques fusent. Le casting est excellent , mais celui qui est au-dessus de la mêlée est Jean-Pierre Bacri qui joue , comme à son habitude , de manière juste et on ressent que Toledano et Nakache ont écrit Le Sens De La Fête en pensant à lui et lui ont taillé un costume sur mesure.

En parlant de mesure , terminons sur la réalisation du film et sur les choix qui ont été fait par le duo. L’effervescence des coulisses est bien retranscrite à l’écran avec une caméra qui prend très peu de temps pour se poser. Elle est au plus près des acteurs , déambule dans les allées du château , elle est dans l’urgence , comme Max et son équipe. Les plans séquences ont donc été privilégiés et là encore , avec ce choix visuel , le rythme est de mise et tout est calculé au millimètre près. C’est une excellente idée pour nous aider à l’immersion de ces préparatifs. Pas de temps à perdre , même au niveau de la réalisation. Un effort qui se révèle payant , cela renforce le sujet.

Le Sens De La Fête est donc une comédie chorale réussie , où l’on rit de bon coeur , grâce à l’abattage des acteurs avec une mention spéciale à Jean-Pierre Bacri. Le divertissement est de mise et on ressort de la salle ravi d’avoir été convié à cette fête. Le tandem Éric Toledano et Olivier Nakache fait encore une fois mouche et le spectacle est garanti.

120x160-LSDLF_MD

2 réflexions sur “[Critique] Le Sens De La Fête , spectacle garanti

  1. J’ai beaucoup aimé ce film mais je trouve qu’il n’est pas que léger, il y a dans les films les plus récents du duo de réalisateurs une finesse, quelque chose sur le fil, on sent que la gravité n’est pas loin, la solitude de l’entrepreneur dans celui-ci, face à son équipe… Certes le film est très drôle mais touchant aussi.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s