Comptant désormais parmi les événements cinématographiques de la région Hauts-de-France, le Festival CineComedies poursuit son petit bonhomme de chemin et fera son retour sur le sol lillois cet automne avec une cinquième édition, qui se déroulera du 28 septembre au 2 octobre. Yann Marchet et Jérémie Imbert, les créateurs du festival, ont dévoilé aujourd’hui le programme de cette nouvelle cuvée, mêlant hommages, célébrations et avant-premières dans un esprit de convivialité.

Si Michel Blanc était mis à l’honneur il y a de cela deux ans, cette fois c’est la troupe du Splendid dans son intégralité qui sera célébrée en cette édition 2022, avec une exposition consacrée à nos joyeux trublions (appelée affectueusement Copains comme cochons, à découvrir du 10 septembre au 9 octobre dans l’enceinte du Palais Rihour), mais également une soirée spéciale pour célébrer le quarantième anniversaire du Père Noël est une ordure en présence de son réalisateur Jean-Marie
Poiré et de Gérard Jugnot, invité de marque qui profitera de l’occasion pour présenter son prochain long-métrage intitulé Le Piaf. Les fans de la bande pourront également assister à une rétrospective d’autres films cultes, à l’image des Bronzés ou Papy fait de la résistance.

Autre personnalité honorée par le festival, Claude Lelouch, qui viendra à Lille pour une soirée consacrée à L’Aventure c’est l’aventure, sorti il y a déjà cinquante ans. A la clé, une projection du long-métrage en version restaurée suivie d’une rencontre animée par Stéphane Lerouge, qui explorera l’univers du cinéaste, avec des surprises au programme. Parmi les hommages rendus, la mise en lumières d’une des pionnières dans le genre, à savoir Alice Guy, avec la présentation d’une vingtaine de ses œuvres. Signalons également que pour le centenaire de la naissance de Blake Edwards, un des maîtres de la comédie US, trois de ses œuvres seront proposées au public, en l’occurrence The Party (1968), Elle (1979) et Victor Victoria (1982).

N’oublions pas le cœur de l’événement, la projection de longs-métrages en avant-première, en présence des équipes. Cette année, Julien Rambaldi fera l’ouverture de CineComedies avec Les Femmes du Square, réunissant notamment Eye Haïdara, Ahmed Sylla, Léa Drucker au casting. Suivront Habib, la grande aventure de Benoît Mariage, Le Petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? de Amandine Fredon et Benjamin Massoubre, Le Petit Piaf de Gérard Jugnot, comme précisé plus haut, ainsi que L’Innocent de Louis Garrel.

Parmi les autres réjouissances, la présence du parrain du festival, l’inénarrable Pierre Richard, qui a le droit à sa propre séance et viendra avec la bobine d’Un chien dans un jeu de quilles de Bernard Guillou, qui fût le prétexte à des retrouvailles avec son camarade Jean Carmet. « Chaque fois que je revois Un Chien dans un jeu de quilles, je lui trouve de plus en plus de qualités : il a une vraie atmosphère, un ton très original, et une mise en scène, ma foi, fort intelligente » témoigne le Grand Blond, qui introduira les spectateurs à ce film, qui lui aussi fête son quarantième anniversaire. Cela en fait des célébrations !

Terminons avec une nouveauté, l’installation d’un village CineComedies, qui prendra ses quartiers place Rihour et accueillera gratuitement les festivaliers. Au menu diverses activités, comme des direct de la radio Metropolys, des ateliers, rencontres et séances de dédicaces. Comme vous le savez, à l’exception des avant-premières – et des séances ‘péniche’, toutes les projections proposées restent gratuites comme depuis la création du festival, sur réservation bien entendu. Pour plus d’informations, il suffit de se diriger vers le site https://www.festival-cinecomedies.com/.

Laisser un commentaire