Cette semaine du 13 au 19 Octobre, nous pouvions découvrir en salles Eiffel de Martin Bourboulon, Le Dernier Duel de Ridley Scott, Le Loup Et Le Lion de Gilles de Maistre, La Famille Addams 2 : Une Virée d’Enfer de Greg Tiernan et Conrad Vernon, Julie (En 12 Chapitres) de Joachim Trier, Freda de Gessica Geneus, L’Homme De La Cave de Philippe Le Guay, La Voie Normale d’Erige Sehiri ainsi que Au Dos De Nos Images de Romain Baudéan. Sur ces huit nouveautés, deux sont parvenues à se faire une place dans le trio de tête. Lesquelles ? Analysons les chiffres.

Si les concurrents sont nombreux, aucun d’entre parvenu à déloger James Bond de son trône malgré les coups donnés, Mourir Peut Attendre tenant sa position avec ardeur.

Ainsi, s’il perd tout de mêle 44% de sa fréquentation, le long-métrage de Cary Joji Fukunaga conserve sa couronne en réunissant 778 195 spectateurs supplémentaires en salles. Un score l’aidant à franchir le seuil des 2M et à totaliser 2 163 053 entrées en seulement quinze jours, de quoi l’amener à se hisser à la troisième place du box office de 2021. Vu sa trajectoire, ce dernier opus porté par Daniel Craig est bien parti pour surpasser Kaamelott : Premier Volet (découvert par 2 641 396 amateurs) de même que Dune (2 655 361).

Concernant la saga 007, et plus particulièrement l’ère Craig, Mourir Peut Attendre suit un parcours similaire à Casino Royale qui, à la même période d’exploitation, cumulait 1 976 221 entrées – pour en amasser 3 182 602 en fin de carrière. Un score qu’il est possible d’égaler.

La nouveauté à s’en être la mieux sortie niveau classement cette semaine est Eiffel, dont le sujet semble avoir suscité la curiosité, cette production sur la construction de la Tour qui deviendra le symbole de la capitale débarquant directement sur la deuxième marche du podium.

Pour ses débuts, le biopic mis en scène par Martin Bourboulon attire 408 803 curieux, ce qui en fait un démarrage correct pour le réalisateur, s’avérant sensiblement supérieur à celui de son précédent ouvrage, la comédie Papa ou Maman 2, qui avait obtenu 391 706 entrées en sept jours. Malheureusement, vu son budget élevé, de plus de 23M€, il lui faudra un excellent bouche à oreille pour tenir la cadence et espérer franchir au minimum la barre du million de spectateurs pour limiter un minimum la casse.

Pour son inauguration, Eiffel n’a pas été aussi fédérateur que prévu avec un résultat en demi-teinte qui va compliquer sa carrière le maintien étant impératif pour prendre de la hauteur. Affaire à suivre.

L’autre nouveauté à s’être faufiler dans le top 3 est Le Loup Et Le Lion, qui referme le podium en s’accaparant de la dernière marche du podium, ses thématiques familiales parvenant à réunir petits et grands devant les écrans.

Pour sa première semaine d’exploitation, le long-métrage de Gilles de Maistre réunit 199 085 spectateurs dans les salles obscures, ce qui en fait un démarrage supérieur à sa précédente réalisation, le documentaire Demain Est A Nous, qui avait été visionné par 83 201 curieux il y a deux ans. Concernant les œuvres de fiction du metteur en scène, là le constat est moins satisfaisant car ce début de carrière est inférieur à celui de Mia Et Le Lion Blanc, qui avait engrangé 573 356 entrées en 2018.

Avec la concurrence féroce de ces derniers temps, qui va s’intensifier avec les sorties planifiées pour les vacances de la Toussaint, Le Loup Et Le Lion devra redoubler d’efforts pour maitriser sa chute et poursuivre son bonhomme de chemin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s