Les adaptations de jeux-vidéos ont le vent en poupe sur le petit écran, un phénomène récent qui a tendance à s’accélérer ces derniers temps, chaînes et plateformes multipliant les annonces de projets basés sur des franchises phares, de Halo (Showtime) à The Last Of Us (HBO).

Netflix n’est bien entendu pas en reste, ce que les amateurs ont pu constater notamment avec notamment la série animée Castlevania ou encore The Witcher, qui est certes dérivée de la saga littéraire éponyme d’Andrzej Sapkowski (titrée Le Sorceleur en France) mais qui est avant tout connu du grand public grâce à sa trilogie vidéoludique portée sur consoles par CD Projekt et éditée par Atari de 2007 à 2015. Le succès de cette dernière a d’ailleurs confirmer l’attrait du public pour les univers vidéoludiques, poussant ainsi les têtes pensantes du service de streaming a mettre les bouchées doubles pour consolider son catalogue.

Ainsi, après avoir mis en chantier des productions se centrant sur Splinter Cell et Resident Evil, Netflix semble avoir porté son dévolu sur l’une des propriétés intellectuelles les plus populaires dans le monde. Si des noms tels que Pikachu, Carapuce, Bulbizarre ou Dracaufeu vous sont familiers, vous savez donc que nous nous apprêtons à voyager dans un monde Pokémon. Comme le révèle en exclusivité le site américain Variety, le jeu-vidéo conçu en 1996 par Satoshi Tajiri, première pierre d’un empire estimé à cent milliards de dollars, va faire l’objet d’une série.

Comme les fans le savent, en vingt-cinq ans d’existence Pokémon a su dépasser les frontières de son univers pixelisé pour mieux s’épanouir dans d’autres galaxies, ceux de la télévision et du cinéma entre autres. Entre un programme animé qui compte à ce jour vingt-six saisons et mille-cent-cinquante-six épisodes sans oublier la production de vingt-six longs-métrages dérivés de celui-ci, la saga jouit d’une popularité intacte, qui ne semble pas prête de s’essouffler.

Preuve en est, selon les sources de Variety, une série en live-action est actuellement en développement, chapeautée par Joe Henderson, le créateur de Lucifer, qui a pu bénéficier d’une seconde vie grâce à Netflix. Si rien n’a filtré sur ce projet, nul doute que nous en saurons plus très prochainement maintenant que la mèche a été vendue. Ce projet marquera la deuxième tentative de propulser nos monstres de poche favoris dans ce format couplant CGI aux prises de vues réelles après Detective Pikachu, qui avait été synonyme de relatif succès en engrangeant 433,9M$ de recettes.

Warner Bros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s