[Box Office US] Wonder Woman 1984 à l’assaut de la première place

Pour ce dernier week-end de l’année (du 25 au 27 Décembre), le public américain pouvait découvrir dans les salles obscures – et sur la plateforme HBO Max – Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins mais également La Mission de Paul Greengrass, Promising Young Woman d’Emerald Fennell et Pinocchio de Matteo Garrone. Sur ces quatre principales nouveautés, lesquelles sont parvenues à se hisser dans le haut du classement ? Analysons les chiffres.

Malgré une année catastrophique, on peut tout de même dire que 2020 se termine sur une note relativement bonne puisque la fréquentation connaît un nouveau sursaut grâce à Wonder Woman 1984 qui a réussi à faire se déplacer le public dans les salles obscures en cette période compliquée.

Pour son premier week-end d’exploitation, le film de Patty Jenkins a récolté 16,7M$ ce qui constitue le meilleur démarrage pour un long-métrage depuis la reprise de l’activité dans les cinémas fin Août. Ceux qui suivent l’actualité du box office se diront que Tenet avait réalisé un plus gros score pour son lancement, ce qui est vrai sauf que le film de Christopher Nolan avait profité du Labor Day – l’équivalent de notre Fête Du Travail – lui permettant d’amasser 20,2M$ en quatre jours et non trois comme ici.

La comparaison de cette suite avec son prédécesseur est bien entendu sans appel, Wonder Woman ayant débuté avec 103,2M$ en 2017, des chiffres que nous ne verrons plus avant très longtemps malheureusement. Notons en plus que ce deuxième opus a été projeté dans une combinaison de 2 100 écrans contre 4 100 pour le premier et que seulement 35% des complexes cinématographiques sont ouverts aux Etats-Unis avec un capacité d’accueil limitée. En cumulant les résultats obtenus à l’international, où la situation est également complexe, Wonder Woman 1984 totalise pour le moment 85M$ de recettes mondiales ce qui n’est pas si mal actuellement même si son budget – estimé à 200M$ difficile à rentabiliser – du moins rien qu’avec l’exploitation sur grand écran.

Ce qui sera le plus intéressant à analyser au final est le pourcentage de visionnage du long-métrage sur la plateforme HBO Max puisque celui-ci sert de mètre-étalon pour la stratégie de Warner Bros. pour 2021. Aux premières nouvelles, ceux-ci sont très bons puisque comme le rapporte Variety, dès le premier jour d’exploitation, près de la moitié des abonnés l’ont regardé (d’après les derniers calculs, environ 12,6M d’américains possèderaient HBO Max) sans compter ceux qui ont accès au service via le câble ou autre procédés légaux. Une bonne nouvelle pour les dirigeants du studio qui ont déjà annoncé la mise en chantier d’un troisième volet des aventures de Diana Prince.

Si l’arrivée sur les écrans américains de Wonder Woman 1984 laisse peu de place à la concurrence, Tom Hanks a tout de même réussi à se frayer un chemin vers la deuxième marche du podium avec La Mission, seconde et dernière nouveauté à s’imposer dans le Top 3.

Pour son premier week-end d’exploitation, l’adaptation du roman Des Nouvelles du Monde (News Of The World en V.O.) de Paulette Jiles mise en scène par Paul Greengrass doit se contenter de 2,4M$, ce qui peut paraître peu mais face au cocktail coronavirus/Wonder Woman on aurait pu craindre un démarrage encore plus faible. Là encore la comparaison n’est pas réellement pertinente, car la pandémie ne frappait pas de plein fouet l’industrie, mais ces débuts sont inférieurs à ceux de Capitaine Phillips, précédente collaboration entre le réalisateur et l’acteur, qui avait engrangé 25,7M$ lors de son lancement en 2012.

Prévu pour le courant de l’année 2021 dans la majorité des autres territoires, La Mission ne peut donc compter que sur les Etats-Unis niveau chiffres et l’on espère que son budget de 38M$ sera au minimum atteint, histoire que le film puisse dans un premier temps limiter ses pertes.

Après avoir été détrôné le week-end dernier par Monster Hunter (qui a rapidement disparu du trio de tête), Les Croods 2 : Une Nouvelle Ère poursuit sa lente chute avec cette concurrence féroce et se rapproche dangereusement de la sortie du podium en le clôturant.

Si question classement la baisse est significative, heureusement niveau financier la chute de fréquentation est quant à elle limitée puisque le film d’animation de Joel Crawford égare seulement 16,8% de son public. Ce maintien se traduit par l’ajout de 1,7M$ supplémentaires, aidant Les Croods 2 à franchir la barre des 30M$ et d’en amasser 30,4M$ précisément. Même si cela n’arrive pas à la cheville de son prédécesseur et de ses 187,1M$, ce score reste honorable car l’un des plus élevé depuis la réouverture progressive des salles, arrivant juste derrière Tenet et ses 57,9M$.

Si le long-métrage ne démérite pas sur le sol américain, sa carrière se joue essentiellement à l’international, un constat qui se vérifie avec les résultats des autres pays qui aident Les Croods 2 à se rapprocher de la barre 100M$, totalisant 98,2M$ de recettes mondiales, ce qui s’avère satisfaisant pour DreamWorks Animation étant donné que cette suite leur a coûté 65M$ à produire.


Concernant les autres nouveautés, Promising Young Woman débute à la cinquième place avec un premier week-end à 680 000$ tandis que Pinocchio est septième, récoltant seulement 274 605$ en trois jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s