[Arras Film Festival] Le palmarès de la vingtième édition

Clap de fin pour la vingtième édition de l’Arras Film Festival, qui aura permis au public arrageois de découvrir durant dix jours près de trois cent long-métrages, entre avant-premières et rétrospectives.

Comme chaque année, la Compétition Européenne à été au coeur de l’attention des spectateurs mais aussi des professionnels et à l’heure de la cérémonie de clôture, il est temps de savoir quels ont été les films récompensés par le jury présidé par le réalisateur Thierry Klifa qui a dû faire des choix parmi les neuf films faisant partie de sélection.

Arras_Film_Festival_2019

Ce que l’on peut dire, c’est qu’un film a su se démarquer parmi ces neuf nommés, puisque The Father de Kristina Grozeva et Petar Valchanov a remporté quatre des six prix de la Competition :

Atlas D’Or
Prix De La Critique (remis par le Syndicat Français de la Critique de cinéma)
Prix Regards Jeunes
Mention spéciale du Jury

The Father de Kristina Grozeva et Petar Valchanov

Au lendemain de l’enterrement de sa femme, un incident persuade Vasil que celle-ci a besoin de le joindre depuis l’au-delà. Il décide alors de faire appel à un médium pour la contacter. Incapable de raisonner son père, Pavel se trouve ainsi malgré lui embarqué dans cette affaire. Un conte familial absurde où un veuf incontrôlable joue des tours à son fils.

Atlas d’Argent (Prix de la mise en scène)

Let There Be Light de Marko Skop

Milan, 40 ans, travaille à l’étranger pour subvenir aux besoins de sa famille. De retour chez lui pour Noël, il découvre que son fils aîné, Adam, est affilié à un groupe paramilitaire et impliqué dans la mort d’un jeune du village. Milan n’est pas alors au bout de ses surprises. Un drame puissant sur un père confronté à la montée de l’extrémisme de droite en Europe.

Prix Du Public

Dafne de Federico Bondi

Dafne, 30 ans, est une jeune femme trisomique à l’énergie contagieuse qui habite toujours chez ses parents. Elle a un travail qu’elle aime, des amis fidèles et adore flirter. Mais le décès inattendu de sa mère, Maria, va l’obliger à reconsidérer sa vie. Un regard juste et profond sur le handicap qui séduit par la vitalité de son héroïne hors du commun.

Une réflexion sur “[Arras Film Festival] Le palmarès de la vingtième édition

  1. Pingback: [Arras Film Festival] Retour sur la vingtième édition | seriesdefilms

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s