[Cinéma] Vos déceptions de Novembre 2018

Après avoir évoqué vos coups de coeur, il est désormais temps de s’intéresser aux films qui vous ont déçu parmi ceux visionnés durant le mois de Novembre.

En Octobre, vos déceptions, étaient A Star Is Born et Johnny English Contre-Attaque mais aussi Slender Man réalisé par Sylvain White et Alad’2 de Lionel Steketee.

Découvrons dès à présent les longs-métrages qui ne vous ont pas laissé une bonne impression à la sortie du cinéma !

déception

Débutons avec la blogueuse SacriLedge qui n’a pas été convaincue par le remake de Suspiria réalisé par Luca Guadagnino.

Mon gros bide du mois c’était Suspiria et j’avoue avoir failli quitter la séance au bout d’une heure tellement c’était peu compréhensible, fouillis, difficile de savoir vers où on se dirigeait.
L’ensemble n’en reste pas si mauvais que cela, mais c’est dur d’aller jusqu’au bout et de rester accroché tout du long. Les moments d’angoisse sont particulièrement réussis mais à la limite de l’insoutenable en raison d’un niveau sonore beaucoup trop hauts. Les cris d’horreur ça me va bien, mais avec une qualité sonore équivalente au Blair Witch de 2016 je dis non.
(semi-bide pour Millénium 4 qui s’est beaucoup éloigné du livre et auquel il manque toujours Noomi Rapace !!)

Millenium : Ce Qui Ne Me Tue Pas de Fede Alvarez est justement la déception de Laura.

Douche froide à la sortie du cinéma après la vision de Millenium : Ce Qui Ne Me Tue Pas, qui fait tâche comparé à la trilogie norvégienne et à la version américaine de Millenium : Les Hommes Qui N’aimaient Pas Les Femmes mise en scène par David Fincher. Basé sur le quatrième roman de la saga écrit par David Lagercrantz, le film devient un thriller basique, le sel de la franchise étant aux abonnés absents et le personnage de Lisbeth Salander aseptisé et trop lisse comparé à ses précédentes incarnations. Peu aidé par un scénario alambiqué partant vers de l’espionnage et une sous-intrigue familiale tordue, Ce Qui Ne Me Tue Pas est sans saveur comparé à ses prédécesseurs et ce malgré les efforts de Claire Foy pour nous embarquer dans cette aventure rocambolesque. 

Pour Thibaut, Un Homme Pressé de Hervé Mimran n’a pas été totalement à son goût.

Ma petite déception du mois :
– Un homme pressé avec Fabrice Luchini et Leila Bekhti : la comédie dramatique repose essentiellement sur le duo d’acteurs qui ne manque évidement pas de charme avec l’éloquent Fabrice et l’intense Leila. Cependant à mes yeux, il manque quelque chose au film.

Pour Antoine, Les Animaux Fantastiques : Les Crimes De Grindelwald de David Yates n’a pas tenu toutes ses promesses.

La sensation que Les Animaux Fantastiques n’est qu’une manne financière destinée à user le filon Harry Potter jusqu’à la corde se renforce devant la vision des Crimes De Grindelwald qui cumule intrigue brouillonne et fan-service douteux, rendant l’univers Harry Potter incohérent si l’on se base sur certains clins d’oeil à la saga. J.K Rowling, qui signe le scénario du film patine et préfère se concentrer sur une panoplie de personnages inutiles plutôt qu’aux héros de ce spin-off, qui ne servent que de faire-valoir face à Dumbledore et Grindelwald et leur conflit. Dommage de faire de Norbert Dragonneau le spectateur de son propre film. Ce deuxième opus ne décolle que dans son dernier acte pour seulement nous appâter pour le prochain volet. En espérant que les épisodes suivants rattrapent cette déception mais le doute est permis.

Annabelle quant à elle n’a pas été scotchée à son siège devant Overlord de Julius Avery.

Le film qui m’a déçu ce mois-ci est “Overlord”. En visionnant la bande annonce, j’avais déjà un peu peur de ce que cela allait donner mais je ne pensais pas que ce serait aussi décevant. Le personnage principal est insupportable au plus haut point ce qui impact forcément le film qui, d’ailleurs, ne tient pas la route. On se demande de ce fait si l’on ne se trouve pas en présence d’une énorme plaisanterie. La seule chose qui pourrait tenir le coup est les effets des corps déformés et qui se déforment à tout va. Ce qui gêne également est le surplus de personnages, certains réapparaissent au cours du film et on se demande qui ils sont et s’ils n’étaient pas supposés être morts, il y a aussi un manque de réalisme pour certaines scènes comme par exemple un personnage qui avait quelque chose de planter dans son corps mais arrive à s’en sortir sans soucis et en plus de cela s’en va se battre. Au final, beaucoup de questions sans réponse dont la principale est : Quel est le sens de ce film ?

Enfin Olivier de CritiKs MoviZ nous évoque rapidement ses déceptions du mois :

Avec dix-huit films au compteur en novembre, deux métrages m’auront particulièrement déçu.

« Patient Zero » (2018) de Stefan Ruzowitzky. Un film d’horreur aux couleurs du film de zombies mais qui n’en est pas un. L’histoire est médiocre et le développement fait preuve d’une absence complète d’innovation.

Pire encore, « First Reformed » (2017) de Paul Schrader. Il y avait une certaine espérance par rapport à la présence d’Ethan Hawke et d’Amanda Seyfried au casting. A l’arrivée on se retrouve avec une histoire étriqué, avec une intrigue qui nous laisse attendre un final qui n’arrive jamais. C’est plat et sans saveur…

Merci à vous six d’avoir participé et d’avoir livré vos différentes déceptions. Si jamais d’autres personnes veulent partager les leurs, je les rajouterai à l’article !


Vous pouvez m’envoyer vos avis/critiques par mail à l’adresse suivante : seriesdefilms@hotmail.com

Vous pouvez laisser soit votre nom/prénom ou votre pseudo avec votre avis/critique, comme-ça les gens pourront vous reconnaître 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s