Passé un retour en milieu hospitalier durant la pandémie de COVID-19, où il a aidé ses collègues soignants, Thomas Lilti a repris le chemin vers le septième art afin de mettre en scène son cinquième long-métrage. Intitulé Un Métier Sérieux, celui-ci sera l’occasion pour le médecin devenu cinéaste de s’intéresser à un autre univers, auscultant désormais le système scolaire.

À l’exception de son premier passage derrière la caméra (Les Yeux Bandés, sorti en 2007), Thomas Lilti a avant tout profité de son parcours au sein du septième art pour mettre en lumière la réalité du monde médical, que ce soit de Hippocrate – qu’il a par la suite décliné en série pour Canal + – à Première Année, qui soulignait la difficulté inhérente aux études de santé. Après une décennie à baigner dans ce domaine de prédilection, le scénariste et réalisateur s’apprête ainsi à se réorienter, faisant ses classes dans l’éducation.

Avec Un Métier Sérieux, va s’initier une immersion dans un établissement scolaire, en l’occurrence un collège, le long-métrage suivant le corps enseignant dans les défis du quotidien. Gérer une classe ou encore instaurer une relation de confiance avec les élèves et les parents ne sont pas des minces affaires, comme va le découvrir Benjamin, jeune professeur de mathématiques cherchant ses marques dans un microcosme qui lui est encore inconnu. C’est au contact de ses collègues que ce dernier va appréhender son métier avec un regard nouveau, lui qui n’est pas certain d’avoir la passion nécessaire pour partager ses savoirs. Surtout lorsque l’institution est mise à mal, mettant par conséquence le personnel à rude épreuve.

Mais comme le dit l’adage dans l’adversité que se révèlent les vrais amis, ce que devrait nous démontrer cette comédie dramatique, qui s’accentue sur les liens unissant l’équipe éducative, qui se serre les coudes dans la galère. Un esprit collégial va donc régner dans Un Métier Sérieux, qui comprend au casting Vincent Lacoste, François Cluzet, Adèle Exarchopoulos, Louise Bourgoin, William Lebghil, Lucie Zhang et Bouli Lanners. Du beau monde pour accompagner Thomas Lilti à sa rentrée au cinéma, qui s’effectuera le 13 septembre.

Synopsis :

C’est la rentrée. Une nouvelle année scolaire au collège qui voit se retrouver Pierre, Meriem, Fouad, Sophie, Sandrine, Alix et Sofiane, un groupe d’enseignants engagés et soudés.
Ils sont rejoints par Benjamin, jeune professeur remplaçant sans expérience et rapidement confronté aux affres du métier.
A leur contact, il va découvrir combien la passion de l’enseignement demeure vivante au sein d’une institution pourtant fragilisée.

Laisser un commentaire