Alors qu’elle a entamé son chant du cygne avec un dixième opus ouvrant la voie à une conclusion en plusieurs actes, la saga Fast & Furious ne compte pas rentrer de sitôt au garage, Universal Pictures ne voulant surtout pas se séparer de sa poule aux œufs d’or. En vingt-deux ans d’existence, cette dernière aura engrangé pas moins de sept milliards de dollars de recettes en l’espace de onze longs-métrages – le spin-off Hobbs & Shaw inclus. Tandis qu’il était récemment en pleine promotion, Vin Diesel, qui est le gardien de la franchise depuis 2009 (et son passage au poste de producteur) a confirmé que divers projets étaient actuellement en développement concernant celle-ci, dont un centré sur la famille Toretto et un autre se consacrant à un casting 100% féminin (déjà évoqué par le passé).

Maintenant que Fast X s’est dévoilé sur les écrans du monde entier, un autre film dérivé vient d’être officialisé par le studio et son acteur principal. Une annonce qui ne surprendra aucunement les fans ayant vu ce dixième chapitre en salles. Attention spoilers. Après avoir fait passer un sale quart d’heure à Dominic Toretto, qu’il juge responsable de la mort de son père, Dante Reyes (Jason Momoa) semble prêt à poursuivre sa vendetta en s’attaquant à une autre cible. Souvenirs, souvenirs, à l’époque du cinquième volet, l’équipe menée par notre pilote et ses comparses s’était attaquée à l’empire du cartel Reyes avec un casse spectaculaire dans les rues de Rio. Lors de la course-poursuite finale, l’homme le dirigeant – Hernan – fût mis hors d’état de nuire. Si Dom lui avait balancé un coffre-fort sur le capot de son véhicule pour l’immobiliser, celui qui lui logea une balle dans le buffet ne fût autre que Luke Hobbs. Un personnage crucial de la mythologie F&F, qui avait disparu des radars depuis 2019. Mais comme le révèle la scène post-générique du dernier cru en date, notre agent revient dans la partie, Dante le prévenant qu’il sera la prochaine victime de sa quête vengeresse. De quoi amener au retour d’un allié de taille dans la partie.

Si l’on pensait que la résurgence de notre as de la gâchette allait intervenir au sein du prochain Fast & Furious, nous apprenons donc aujourd’hui que celle-ci se produira plus tôt. En effet, Dwayne Johnson publiquement déclaré que le rôle qu’il a interprété le temps de quatre suites et un spin-off aurait de nouveau le droit à un film à part entière. Une aventure solo à première vue (Deckard Shaw sera t-il également au casting ou Jason Statham aura t-il lui aussi le droit de briller en solitaire ?) qui a pour but de raccrocher les wagons entre Fast X et XI, dont la sortie est prévue courant 2025. Des indices quant à la suite des événements devraient donc être fournis et de ce fait intéresser les fans. Ainsi, après s’être pris la tête durant le tournage du huitième épisode, ce qui avait conduit au départ de The Rock, la hache de guerre est définitivement enterrée entre ce dernier et Vin Diesel, qui fait d’ailleurs office de producteur sur Hobbs.

Après le semi-échec de Black Adam, auquel il fondait beaucoup d’espoir, l’acteur se rappelle au bon souvenir de sa ‘famille’ de cinéma pour rebondir. Et il y a de fortes chances qu’il y parvienne, la marque Fast & Furious restant populaire malgré le poids des années.

Universal Pictures

Laisser un commentaire