Ce jeudi 25 Novembre était synonyme de Thanksgiving outre-Atlantique, une fête incontournable au pays de l’Oncle Sam, amenant ainsi à un week-end pour le moins particulier sachant qu’il faut comptabiliser les chiffres depuis le mercredi – jour où les principales sorties étaient proposées au public, histoire de profiter de ce jour férié si important. Du 24 au 28 Novembre, le public pouvait de ce fait découvrir en salles Encanto, La Fantastique Famille Madrigal de Byron Howard et Jared Bush, House Of Gucci de Ridley Scott, Resident Evil: Welcome To Raccon City de Johannes Roberts, For The Love Of Money de Leslie Small, Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson ainsi que Drive My Car de Ryusuke Hamaguchi. Sur ces six nouveautés, deux sont parvenues à se hisser dans le trio de tête. Lesquelles ? Découvrons-le sans plus attendre.

Thanksgiving a souvent été propice au succès pour Disney, qui profite une fois de plus de cette occasion en or pour dégainer son film d’animation de fin d’année, en l’occurrence Encanto, La Fantastique Famille Madrigal. Malgré la concurrence et un contexte de recrudescence d’un certain virus qui auraient pu jouer les éléments perturbateurs ce dernier cru s’en tire avec les honneurs, se taillant la part du lion.

Détrônant S.O.S. Fantômes : L’Héritage, le long-métrage de Byron Howard et Jared Bush s’empare de la pole position en récoltant 40,3M$ en l’espace de cinq jours – dont 27M$ de ce vendredi 26 au dimanche 28. Soit un score honorable pour le studio aux grandes oreilles si on se rappelle que cette année leur précédente production, à savoir Raya Et Le Dernier Dragon, avait dû se contenter de 8,5M$ pour ses débuts en Mars dernier – alors que la situations sanitaire était toute autre et que la reprise s’amorçait doucement au niveau de l’industrie. Précisons également sa projection exclusive sur grand écran – sa disponibilité sur Disney + n’est pas à l’ordre du jour – qui joue sans conteste en sa faveur, faisant déplacer un public familial.

Sorti dans un bon nombre de pays cette semaine, Encanto, La Fantastique Famille Madrigal voit ses recettes atteindre pour le moment les 69,6M$ sur la surface du globe, un résultat qui devrait rapidement prendre de la hauteur – surtout avec les fêtes de fin d’année en approche.

Après avoir effectué un démarrage des plus solides, S.O.S. Fantômes : L’Héritage perd en vitesse avec l’arrivée d’Encanto, qui le double par la droite pour lui chiper sa première place, ayant comme conséquence une rétrogradation en deuxième position.

Avec un concurrent sérieux sur la piste, le long-métrage de Jason Reitmana voit sa fréquentation chuter de 44,3% et ajoute 24,5M$ à son box office ce week-end (du vendredi au dimanche). Ce score lui permet ainsi d’amasser 87,7M$ sur le sol américain et ce en l’espace de dix jours, ce qui est satisfaisant pour Sony Pictures. D’ailleurs, à l’échelle de la franchise, tous les voyants sont au vert puisque S.O.S. Fantômes II (112,4M$) d’Ivan Reitman est en passe d’être surpassé de même que le spin-off de 2016 réalisé par Paul Feig (128,3M$) – si le maintien est au rendez-vous bien entendu. Seul le premier volet restera hors de portée, celui-ci ayant fonctionné sur la durée, ce qui lui avait valu de culminer à 229,2M$ – sans compter les ressorties. Pour comparaison les deux précédents opus, réalisés par son père Ivan Reitman, ont respectivement débuté leur carrière avec 13,5M$ en 1984 puis 29,4M$ en 1989 tandis que le spin-off/reboot de Paul Feig détient de peu le record, ayant amassé 46M$ en 2016. Les voyants sont donc au vert pour cette nouvelle aventure, qui se destine à un beau parcours aux Etats-Unis.

A l’international, S.O.S. Fantômes : L’Héritage reste en première et doit encore se contenter de peu, ses recettes progressant à 115,7M$, ce qui est déjà un bon point puisque son budget, estimé à 75M$, est assuré d’être remboursé d’ici peu, de quoi pouvoir faire des profits en fin de carrière. Un retour gagnant donc pour nos chasseurs de fantômes.

Même si la concurrence est rude, notons qu’une autre nouveauté a réussi à tirer son épingle du jeu en ce week-end de Thanksgiving, à savoir House Of Gucci, qui débarque sur la troisième et dernière marche du podium.

Après le malencontreux échec de son précédent film, Le Dernier Duel – qui n’a engrangé que 10,7M$ aux Etats-Unis le mois dernier – Ridley Scott rebondit avec son biopic centré sur la famille Gucci (et plus particulièrement sur le meurtre de Maurizio Gucci) qui a suscité la curiosité. Pour son premier week-end d’exploitation, ce drame porté notamment par Lady Gaga et Adam Driver est parvenu à récolter 14,2M$ et si l’on comptabilise ses chiffres depuis sa sortie mercredi, le total passe les 21,8M$ en cinq jours, ce qui est prometteur pour la suite.

Sorti dans une poignée de territoires pour l’instant, House Of Gucci voit ses recettes atteindre les 34,7M$ dans le monde, indiquant que son budget de 75M$ pourra être franchi si le public des autres pays répond présent pour découvrir les coulisses de l’empire Gucci et ses zones d’ombres – ce que l’on espère pour Ridley Scott.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s