Cette semaine du 20 au 27 Octobre, nous pouvions découvrir dans les salles obscures françaises Venom : Let There Be Carnage d’Andy Serkis, Illusions Perdues de Xavier Giannoli, Halloween Kills de David Gordon Green, Le Trésor du Petit Nicolas de Julien Rappeneau, Ron Débloque de Sarah Smith, Jean-Philippe Vine et Octavio E. Rodriguez, Tout Nous Sourit de Melissa Drigeard, First Cow de Kelly Reichardt, Les Héroïques de Maxime Roy, Pleasure de Ninja Thyberg, À la vie d’Aude Pépin, Le Peuple Loup de Tomm Moore et Ross Stewart ou encore Oups ! J’ai Encore Raté L’Arche… de Toby Genkel et Sean McCormack. Sur cette dizaine de nouveautés, une seule est parvenue à se frayer un chemin vers le haut du classement. Laquelle ? Analysons les chiffres.

Pour son arrivée sur le sol français, Venom : Let There Be Carnage a les crocs et n’hésite pas à aller au contact pour s’emparer du trône, taclant James Bond pour arriver à ses fins.

Débarquant directement en pole position, le long-métrage d’Andy Serkis attire 676 090 spectateurs pour sa première semaine d’exploitation, ce qui est un bon démarrage en cette période sauf si on le compare à son prédécesseur, Venom ayant démarré sa carrière en amassant 941 871 entrées en 2018.

S’il a perdu quelque peu de sa puissance en l’espace de trois ans, notre symbiote à la langue bien pendue n’en reste pas moins un adversaire de poids, Venom : Let There Be Carnage ayant assez d’endurance pour tenir la distance, d’autant plus que cette suite pourra pleinement profiter des vacances scolaires pour faire le plein. Ce qui est sûr, c’est que la barre du million sera rapidement dépassée.

Face à Venom, James Bond se voit déloger de son piédestal, Mourir Peut Attendre perdant ainsi sa couronne et devant se contenter de la deuxième position.

S’il perd une place au classement, le vingt-cinquième opus de la franchise – mis en scène par Cary Joji Fukunaga – limite la casse en en perdant que 27% de sa fréquentation, ce qui se traduit par l’ajout de 571 711 entrées. Un score lui permettant de totaliser 2 734 764 spectateurs en seulement trois semaines, de quoi l’amener à se hisser à la deuxième place du box office de 2021 en surpassant Kaamelott : Premier Volet – découvert par 2 641 396 amateurs. Prochaine étape, faire mieux que Dune (2 804 413 entrées à ce jour).

Concernant la saga 007, et plus particulièrement l’ère Craig, Mourir Peut Attendre suit un parcours similaire à Casino Royale qui, à la même période d’exploitation, avait été vu en salles par 2 367 630 fans – et 3 182 602 en fin de carrière. Un chiffre qui sera très bientôt dépassé.

S’il a débuté sa carrière sur la deuxième place il y a sept jours, Eiffel doit botter en touche avec l’arrivée d’une concurrence vorace et refermer le podium en chutant d’une marche.

Heureusement, malgré cette déconvenue, le biopic sur Gustave Eiffel réalisé par Martin Bourboulon parvient à se maintenir, sa fréquentation ne déclinant que de 22%. En réunissant 320 027 curieux supplémentaires dans les salles obscures, ce drame historique amasse 728 830 entrées en l’espace de deux semaines. De quoi se rapprocher du parcours de Papa ou Maman 2 – précédent film du metteur en scène – qui totalisait 759 849 spectateurs à la même période d’exploitation.

Ce faible déclin est en tout cas rassurant, indiquant un bon bouche à oreille, un élément clé pour limiter les dégâts et les pertes pour Pathé, Eiffel étant doté d’un budget élevé, de plus de 23M€. Si le seuil du million est désormais franchissable, le film devra se montrer robuste pour tenir sur la longueur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s