Ce week-end du 22 au 24 Octobre, le public américain pouvait découvrir dans les salles obscures Dune de Denis Villeneuve, Ron Débloque de Sarah Smith, Jean-Philippe Vine et Octavio E. Rodriguez, The French Dispatch de Wes Anderson ainsi que Becoming Cousteau de Liz Garbus. Sur ces quatre nouveautés, une seule s’est imposée dans le trio de tête du classement. Laquelle ? Analysons les chiffres.

Pour son atterrissage sur le sol américain, qui s’effectue des semaines après d’autres territoires majeurs, Dune ne démérite pas et déjoue les pronostics, s’emparant du trône avec plus de facilité que prévu malgré la concurrence.

Malgré une sortie décalée ainsi qu’une disponibilité en simultané sur HBO Max, l’adaptation du roman de Frank Herbert par Denis Villeneuve parvient à s’imposer et récolte 40,1M$ pour son premier week-end d’exploitation – ce qui constitue le meilleur démarrage de la carrière du réalisateur, faisant mieux que les 32,7M$ de Blade Runner 2049.

Des débuts prometteurs, surpassant le box office de la précédente version de Dune, celle mise en scène par David Lynch, qui avait totalisé 30,9M$. En comptabilisant ses résultats obtenus dans le reste du monde, cette relecture chapeautée par Villeneuve cumule à ce jour 220,7M$ de recettes, pour un budget estimé à 165M$. De quoi rassurer Warner Bros. qui, après le très bon parcours du film sur le marché européen, constate en plus de cela d’un intérêt certain du public américain et chinois – donnant de l’espoir quant à la concrétisation du deuxième volet de cette adaptation.

Après avoir surgi des flammes avec fracas, Michael Myers perd de sa puissance avec l’arrivée de Dune, ayant pour conséquence de déloger Halloween Kills de son trône avec une forte chute à la clé.

Ainsi, pour son deuxième week-end d’exploitation, le nouveau volet de la franchise, réalisé par David Gordon Green, voit sa fréquentation s’écrouler de 70,7%, ce qui est énorme. En ne rajoutant plus que 14,5M$ à son box office, le long-métrage amasse 73,1M$ en dix jours, ce qui reste un bon score malgré ce coup dur. D’ailleurs au niveau de la saga horrifique, celui-ci vient de dépasser les 58,2M$ du Halloween version Rob Zombie pour se caler derrière le recordman, le précédent opus made in Blumhouse – déjà mis en scène par Gordon Green – qui a terminé sa carrière US avec 159,3M$.

Commençant à étendre son exploitation, Halloween Kills doit encore se contenter de peu à l’international, ses recettes s’élevant de ce fait à seulement 90,9M$ dans le monde, ce qui est tout de même satisfaisant sachant que son budget est estimé à 20M$ grâce à la fameuse recette Blumhouse.

Face à un coriace adversaire, James Bond doit également battre en retraite, ce qui implique une nouvelle rétrogradation pour Mourir Peut Attendre qui referme cette fois le podium en reculant sur la troisième et dernière marche.

Le long-métrage de Cary Joji Fukunaga prend du plomb dans l’aile, sa fréquentation diminuant de 50%, se traduisant par l’ajout de 11,8M$ à son box office, qui totalise 120M$ au terme de ce troisième week-end d’exploitation. A ce stade, Spectre culminait déjà à 154,1M$ et Skyfall explosait le record avec 221,1M$. Il faut donc revenir à Casino Royale pour voir un score inférieur, le premier opus de l’ère Craig amassant 115,8M$ à cette même période.

Fort heureusement, 007 peut compter sur le reste du globe pour faire accélérer le compteur, le baroud d’honneur de Daniel Craig atteignant les 525,6M$ de recettes grâce à ses bonnes performances réalisées à l’étranger, qui vont être primordiales dans son ascension vers le sommet. Premier ennemi sur son chemin, Quantum Of Solace et ses 589,5M$, un score qui devrait être égalé d’ici le week-end prochain.


Parmi les autres nouveautés du week-end, signalons une bonne et une mauvaise surprise : distribué dans seulement 56 salles, The French Dispatch de Wes Anderson démarre fort en engrangeant 1,3M$ – ce qui est excellent pour un film indépendant – tandis que Ron Débloque, qui est quant à elle projetée dans 3 560 cinémas, se prend les pieds dans le tapis en récoltant à peine 7,3M$.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s