Ce week-end etait à nouveau événementiel aux États-Unis, celui-ci durant exceptionnellement quatre jours, ce lundi 15 Février étant férié à l’occasion du President Day.  Ainsi, depuis vendredi, le public américain avait le choix entre cinq nouveautés à commencer par Judas and the Black Messiah de Shaka King et Land de Robin Wright, distribués dans un nombre de salles conséquent contrairement aux trois autres, The World To Come de Mona Fastvold, Désigné Coupable de Kevin MacDonald et Willy’s Wonderland de Kevin Lewis, projetés dans seulement 278, 245 et 123 cinémas. Parmi ces propositions y en t-il une qui soit parvenue à se faire une place sur le podium ? Analysons les chiffres.

Si la situation sanitaire et météorologique a perturbé le nombre d’entrées en salles avec peu de cinémas ouverts et peu de public présent, un long-métrage réussi à tirer son épingle du jeu à savoir Les Croods 2 : Une Nouvelle Ère, qui ravit le trône à Une Affaire De Détails, son précédent locataire.

On pourra dire que le parcours du film d’animation de Joel Crawford est plein de surprises, celui-ci étant de nouveau numéro un du box office à l’occasion de son douzième week-end d’exploitation ce qui est très rare. Mieux encore, sa fréquentation bondit de 21,4%, une hausse se traduisant par l’ajout de 2,04M$ supplémentaires, permettant à cette suite d’atteindre les 48,2M$. En comptabilisant les estimations de ce lundi (environ 620 000$), son total grimpe même à 48,9M$. Le seuil des 50M$ devrait pouvoir être franchi d’ici peu, ce qui en ferait la seconde production à réussir cet exploit depuis la réouverture progressive des salles cet été. Si cela restera inférieur à son prédécesseur, qui avait amassé 187,1M$, ce résultat est donc à saluer.

Si Les Croods 2 se montre résistant outre-Atlantique, sa carrière se joue en grande partie à l’international, aidant ses recettes mondiales à s’élever à 151,4$, confirmant son succès.

Seule nouveauté à s’imposer dans le haut du classement, Judas and the Black Messiah, qui démarre sa carrière directement à la deuxième place, ratant de peu le trône.

En effet, le long-métrage de Shaka King récolte 2M$ pour son premier week-end d’exploitation aux États-Unis, talonnant Les Croods 2. Un lancement que l’on peut considérer comme satisfaisant pour le réalisateur car supérieur à son précédent projet – Newlyweds – qui avait totalisé 5 000$ en 2012. En additionnant les chiffres estimés pour ce lundi, ce score grimpe à 2,4M$ en quatre jours.

Pour le moment, Judas and the Black Messiah doit se contenter de ce résultat, n’étant pas encore sorti en dehors des États-Unis. Disponible sur la plateforme HBO Max durant trente-et-un jours, on espère que ses performances seront satisfaisantes afin de lui permettre de renflouer son budget – estimé à 26M$.

Après avoir régné sur le box office US pendant deux week-ends, Une Affaire De Détails, porté par le trio Denzel Washington/Jared Leto/Rami Malek, perd son titre et se retrouve sur la troisième et dernière marche du podium.

Là encore, tout se joue dans un mouchoir de poche puisque le thriller de John Lee Hancock a amassé 1,9M$ en trois jours, pour une baisse de fréquentation de l’ordre de 10,5%. Un maintien favorisant son passage vers les 10M$, qui s’est produit grâce au President Day si l’on en croit les chiffres communiqués par Warner Bros., qui annonce que le film accumule désormais 10,6M$ avec l’aide de ce jour férié. Un score moyen mais qui est considéré comme convenable dans cette période compliquée, d’autant plus que celui-ci se rapproche petit à petit du total du précédent film du réalisateur sorti sur grand écran, Le Fondateur (12,7M$) et pourrait le dépasser en fin de carrière.

Exploité dans une poignée de territoires à l’international, Une Affaire De Détails voit ses recettes mondiales atteindre les 17M$, un résultat qui on l’espère va continuer à progresser. Si l’on ne connaît pas les chiffres de son exploitation sur HBO Max, ceux-ci devraient permettre de rentabiliser son budget estimé à 30M$.


Land, la première réalisation de Robin Wright, démarre quant à elle sa carrière en sixième position avec 1,07M$ obtenus en quatre jours. Plus loin, à la onzième place, Designé Coupable doit se contenter de 170 000$ tandis que Willy’s Wonderland en récolte 118 000$ sur la treizième marche. Enfin, The World To Come est quinzième avec 48 935$.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s