[Festival] Arras Film Festival : Le palmarès de la vingt-et-unième édition

Alors qu’elle devait se tenir – exceptionnellement – du 7 Novembre au 15 Décembre dans les salles de cinéma des Hauts-de-France ainsi qu’à Paris, la vingt-et-unième édition de l’Arras Film Festival s’est vue tout simplement annulée suite à l’annonce du second confinement, qui a forcé les salles obscures à baisser le rideau jusqu’à nouvel ordre. Si le public n’a pu répondre présent, les administrateurs et la direction de Plan-Séquence n’ont pas baisser les bras en faisant tout de même vivre l’événement, en partie du moins.

Ainsi, par solidarité envers l’industrie et les cinéastes, la décision a été prise de maintenir l’un de ses piliers à savoir la Compétition Européenne. Pour se faire, le jury Atlas – présidé cette année par Michel Leclerc et Baya Kasmi et réunissant Alice de Lencquesaing, Olivier Loustau et Félix Moati – a pu découvrir en huis-clos du 13 au 15 Novembre les huit longs-métrages sélectionnées pour concourir à cette cuvée 2020 et ainsi les départager. Si la cérémonie de clôture n’a pas eu lieu, le festival a dans un sens existé avec la remise des deux prix généralement décernés par le jury (l’Atlas d’Or et l’Atlas d’Argent) qui sont dotés d’une aide financière – destinée à soutenir le distributeur qui s’engagera à sortir ces films récompensés dans les cinémas français

Que les cinéphiles de la région Hauts-de-France se rassurent, même s’ils n’ont pas pu se déplacer pour assister au festival, les organisateurs prévoient d’organiser une projection d’une partie des œuvres de cette vingt-et-unième édition dont celles de la Compétition Européenne dès que la situation le permettra. Quoiqu’il en soit, SeriesDeFilms renouvelle son soutien aux équipes, qui travaillent dur pour concevoir cet évènement, qui a su devenir un rendez-vous pour les amateurs de septième art et pour les professionnels.

En attendant de pouvoir les visionner dans les salles obscures, découvrez la palmarès de cette année si particulière.

Atlas d’Or

QUO VADIS, AIDA ? de Jasmila Zbanic

Le mot du jury Atlas :

« Le jury a décerné à l’unanimité le Grand prix du 21e Arras Film Festival à Quo Vadis, Aida? de Jasmila Zbanic pour la puissance tout en grâce de son interprète principale.
La nécessité de ce sujet est transcendée par une mise en scène dénuée de pathos et portée par un souffle tragique. Le jury est sensible au fait que le film laisse entrevoir la possibilité d’une réconciliation. »

Atlas D’Argent (Prix de la mise en scène)

I NEVER CRY de Piotr Domalewski

Le mot du jury Atlas :

« Le jury donne le prix de la mise en scène à I Never Cry de Piotr Domalewski pour le soin apporté à tous les personnages et à leurs interprètes en particulier le personnage principal dont on n’oubliera pas l’insolence solaire et la colère. Un scénario délicat et surprenant qui montre avec vitalité et drôlerie la réalité sociale des travailleurs déplacés en Europe. »

Mention Spéciale Du Jury

ROUNDS de Stephan Komandarev

Le mot du jury Atlas :

« Le jury accorde une mention spéciale à Rounds de Stephan Komandarev qui n’oublie jamais que l’humour est la meilleure façon de s’emparer du chaos du monde.

Un film qui nous plonge dans les réalités de la Bulgarie et l’absurdité d’un système. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s