[Box Office US] Freaky charcute la concurrence

Ce week-end du 13 au 15 Novembre, le public américain pouvait découvrir dans les salles obscures Freaky de Christopher Landon, Come Away de Brenda Chapman, The Climb de Michael Angelo Covino, Fatman de Ian et Elshom Nelms, Ammonite de Francis Lee. A noter que les spectateurs avaient également le choix entre Les Gardiens De La Galaxie de James Gunn et Elf de Jon Favreau, qui ressortaient sur les écrans . Sur ces sept propositions, une seule est parvenue à se hisser jusqu’au podium. Laquelle ? Découvrons-le dès à présent.

Si la fréquentation dans les cinémas repart à la baisse aux Etats-Unis, Freaky a tout de même réussi à s’imposer sur le podium en charcutant la concurrence pour arriver en pole position.

Pour ses débuts, la comédie horrifique de Christopher Landon récolte 3,7M$, ce qui est relativement convenable en cette période compliquée mais pour le réalisateur ce démarrage est bien entendu inférieur à celui de Happy Birthdead 2 U, qui avait amassé 9,4M$ l’année dernière.

En additionnant les premiers résultats obtenus à l’international, Freaky voit ses recettes mondiales atteindre les 5,6M$ pour le moment, ce qui est satisfaisant car – production Blumhouse oblige – son budget est faible, étant de seulement 5M$.

Après s’être imposés sur la plus haute marche le week-end dernier, Kevin Costner et Diane Lane perdent du terrain avec L’Un Des Nôtres, qui se voit retrogradé en deuxième position.

Le drame de Thomas Bezucha subit une lourde chute avec une fréquentation en baisse de 55% et seulement 1,8M$ à ajouter à son box office, s’élevant désormais à 6 8M$ sur le sol américain. Un résultat bien en-deçà celui de sa précédente réalisation Bienvenue à Monte Carlo, qui avait terminer sa carrière avec 23,1M$ en 2011.

L’Un Des Nôtres ne pourra pas compter sur l’international pour voir ses recettes grimper drastiquement, ne réunissant que 32 959$ sur les autres territoires où il est exploité, portant son total à 6,9M$.

Robert de Niro ne compte pas sortir du Top 3 de sitôt avec Mon Grand-Père Et Moi qui résiste une fois de plus sur la dernière marche du podium.

Après le rebond du week-end dernier (+19%), la comédie de Tim Hill maitrise sa descente, avec une fréquentation diminuant de seulement 12%. Tenant encore bien sur ses deux jambes, le long-métrage parvient à amasser 1,3M$ supplémentaires et vient de dépasser la barre des 15M$, totalisant 15,2M$ précisément. Un résultat honorable vu la période trouble que nous traversons.

En additionnant les chiffres engrangés à l’international, Mon Grand-Père Et Moi se rapproche petit à petit de son budget – de 24M$ – ses recettes atteignant les 22,9M$ dans le monde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s