[Festival] 46ème Festival Du Cinéma Américain De Deauville : la sélection

Cette année peu d’événements ont pu se concrétiser suite aux mesures sanitaires mises en place à cause de la pandémie de coronavirus mais à la rentrée, nous avons la confirmation que du côté des côtes normandes, le quarante-sixième Festival Du Cinéma Américain De Deauville se déroulera bel et bien en chair et en os.

Cette prochaine édition, qui sera présidée par Vanessa Paradis (son jury est composé de Yann Gonzalez, Zita Hanrot, Delphine Horvilleur, Vincent Lacoste, Mounia Meddour, Sylvie Pialat, Bruno Podalydès et deOxmo Puccino) et rendra hommage à Kirk Douglas, se tiendra du 4 au 13 Septembre. Cette cuvée promet d’être un peu particulière puisque le festival s’est associé à ceux de Cannes et Annecy, une alliance permettant au public de découvrir des films issus de leur label respectif et de les mettre en lumière, ceux-ci manquant d’exposition, Cannes n’ayant pas eu lieu et Annecy s’étant déployé sur la toile.

En parlant de longs-métrages, Bruno Barde, le directeur de l’événement, a dévoilé la sélection de ce futur Festival Du Cinéma Américain De Deauville. Concernant la compétition, sur deux-cents œuvres visionnées, les organisateurs en ont retenus quatorze, dont huit réalisés par des femmes. Comme indiqué dans le communiqué du festival, ces films retenus « retracent pour partie les problématiques actuelles et sont bien le reflet d’une quête effrénée : recherche d’identité, urgence écologique, mythes et chimères, sexualité et incertitude d’avenir ».

Si des talents confirmés seront de la partie, comme Kelly Reichardt, une habituée de Deauville qui viendra présenter son western First Cow, Alan Ball ou encore Eleanor Coppola, des artistes émergents fouleront pour la première fois le tapis rouge et les plages du Calvados à l’image de Nicole Riegel, Sabrina Doyle, Emma Seligman, Jessie Barr, Darius Marder et Kitty Green.

Minari de Lee Isaac Chung, qui fait partie de la compétition, sera le film d’ouverture de cette 46ème édition tandis que Comment Je Suis Devenu Super-Héros de Douglas Attal sera le long-métrage qui la refermera.

Que les festivaliers, toutes les mesures sanitaires seront mises en oeuvre pour que l’événement se déroule dans les meilleures condition avec port du masque obligatoire aussi bien à l’intérieur qu’à l’éxterieur, une capacité d’accueil dans les salles de projection réduite, du gel hydro-alcoolique à la disposition du public.

En attendant de découvrir l’intégralité de la programmation, retrouvez ci-dessous la sélection de la Compétition Officielle et du label Cannes 2020 :

46èmeFestivaldeDeauville

Compétition

First Cow de Kelly Reichardt
Giants Being Lonely 
de Grear Patterson
Holler 
de Nicole Riegel – Premier film
Kajillionaire 
de Miranda July
Lorelei 
de Sabrina Doyle – Premier film
Last Words 
de Jonathan Nossiter
Love is Love is Love 
d‘Eleanor Coppola
Minari 
de Lee Isaac Chung (film d’ouverture)
Shiva Baby 
d’Emma Seligman – Premier film
Sophie Jones 
de Jessie Barr – Premier film
Sound of Metal 
de Darius Marder – Premier film
The Assistant 
de Kitty Green – Premier film
The Violent Heart 
de Kerem Sanga
Uncle Frank 
d’Alan Ball – Second film
The Nest
de Sean Durkin – Second film

Label Cannes 2020

ADN de Maïwenn
Ammonite de Francis Lee
Des Hommes de Lucas Belvaux
Les Deux Alfred de Bruno Podalydès
A Good Man de Marie-Castille Mention-Schaar
Last Words de Jonathan Nossiter
Peninsula de Yeon Sang-ho
Rouge de Farid Bentoumi
Slalom de Charlène Favier
Teddy de Ludovic et Zoran Boukherma

Sélection Annecy 2020

Calamity de Rémi Chayé
Lupin III de Takashi Yamazaki
Petit Vampire de Joan Sfar

Premières

Bad Education de Cory Finley
Comment Je Suis Devenu Super-Héros
de Douglas Attal (film de clôture)
Critical Thinking
de John Leguizamo
Don’t Tell A Soul
de Alex McAulay
Peninsula
de Yeon Sang-ho
Resistance 
de Jonathan Jakubowicz
Sons Of Philadelphia
de Jérémie Guez
Teddy
de Ludovic & Zoran Boukherma
The Professor And The Madman 
de P.B. Shemran
Wander de April Mullen WENDY
de Benh Zeitlin

Les Docs De L’Oncle Sam

Billie de James Ers­kine
Deauville Et Le Rêve Américain de Daph­né Bai­wir
Kirk Douglas, L’Indompté de Hubert Attal
Kubrick Par Kubrick de Gre­go­ry Mon­ro
Leap Of Faith : William Friedkin On “The Exorcist” d’Alexandre O. Phi­lippe
Pierre & Lescure de Maxime Swi­tek & Phi­lippe Lézin
The Last Hillbilly de Diane Sara Bouz­gar­rou & Thomas Jen­koe
Weed And Wine de Rebec­ca Rich­man Cohen

Une réflexion sur “[Festival] 46ème Festival Du Cinéma Américain De Deauville : la sélection

  1. Pingback: News Juillet 2020 | SacriLedge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s