[Séries Mania] The Red Line, du sang et des larmes

Cette nouvelle saison de Séries Mania a débuté hier soir à Lille et plus précisément au Nouveau Siècle où s’est déroulée la traditionnelle cérémonie d’ouverture précédée du fameux tapis rouge qui n’a pas à rougir de la concurrence. Que ce soit Anna Paquin, Freddie Highmore, Marti Noxon, la présidente du jury de la Compétition Officielle mais également ses membres à savoir Julianna Margulies, Audrey Fleurot, Delphine de Vigan et Thomas Lilti, le public lillois venu en nombre a pu voir un parterre de stars.

Nous avons pu découvrir lors de cette soirée de lancement les deux premiers épisodes de la série The Red Line, qui sera diffusée sur CBS à partir du 28 Avril. Produite par Ava DuVernay et Greg Berlanti et écrite par Erica Weiss et Caitlin Parrish, avec au casting Noah Wyle, Emayatzy Corinealdi, Aliyah Royale, Noel Fisher, Michael Patrick Thornton, Vinny Chhibber, Howard Charles et Elizabeth Laidlaw, celle-ci nous entraîne à Chicago pour nous faire suivre trois familles qui se voient bouleversées suite à une bavure policière.

The Red Line est une série dramatique qui puise sa force dans sa capacité à s’approprier des problématiques qui secouent encore aujourd’hui les États-Unis à savoir la politique et le racisme.

Ne perdant pas de temps à dévoiler ses principaux enjeux, cette création d’Erica Weiss et Caitlin Parrish multiplie les intrigues à partir d’un fait divers sanglant. En tentant d’aider un gérant de magasin de proximité, Harrison Brennan se voit malencontreusement pris pour cible par un policier, Paul Evans qui l’abat. Cette bavure est le point de départ de The Red Line qui montre les conséquences de cette action.

Trois clans sont au coeur du show, à savoir la famille de Brennan, composée de son mari Daniel Calder et de leur fille adoptive Jira, celle d’Evans ainsi que l’entourage de Tia Young, femme politique afro-américaine qui est candidate à la mairie du district de Chicago où s’est déroulé la tragédie.
Si l’idée de voir leur destin respectif se lier suite à cet événement peut paraître intéressante sur le papier, certaines connections (on pense à Tia Young) semblent pour l’instant un peu forcées, seulement là pour ajouter du drame alors que vu le sujet sensible de la série, il y a déjà fort à faire. L’émotion est présente, bien appuyée pour mieux nous sensibiliser et dans ce domaine The Red Line donne tout ce qu’elle a.

Si l’on peut parfois trouver que le résultat est trop larmoyant, les questions du deuil et de la condition des afro-américains dans une Amérique qui apparaît toujours comme raciste sont pertinentes et l’on attend de voir où les six prochains épisodes vont mener. Par contre suivre les états-d’âmes de Paul Evans suite à son impardonnable erreur laissent un sentiment mitigé, à voir comment son chemin de croix se termine. Parmi les familles au centre de la série, pour le moment nous nous attachons le plus rapidement à celle de Harrison Brennan, qui a la storyline la plus maîtrisée, aidée par un Noah Wyle au capital sympathie toujours aussi élevé et un jeu tout en nuances dans la peau de ce veuf devant réapprendre à vivre ainsi que l’émotion dégagée par Aliyah Royale qui incarne sa fille.

S’attaquer à des thématiques d’actualités ô combien brûlantes est un bon point de départ pour The Red Line et la pertinence de celles-ci aide à nous investir dans ces deux premiers épisodes, on peut regretter que les scénaristes tirent un peu trop sur la corde sensible et multiplient à tout va les retournements de situations en tout genre. Il n’y a plus qu’à espérer que l’équipe créative trouve le bon équilibre durant le reste de cette première saison. 

the-red-line

©CBS

 

Une réflexion sur “[Séries Mania] The Red Line, du sang et des larmes

  1. Pingback: [Séries Mania] Effervescence, convivialité et un (very) Good Actor | seriesdefilms

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s