[Bande annonce] Roma : Alfonso Cuarón rend hommage aux femmes de sa vie

Près de cinq ans après la sortie de Gravity, qui a remporté une pluie de récompenses dont l’Oscar Du Meilleur Film, nous allons enfin retrouver Alfonso Cuarón derrière la caméra avec un projet qui lui tient à coeur, Roma.

Avec ce nouveau long-métrage, le réalisateur plonge dans son propre passé ainsi que dans celui du pays qui l’a vu naître. Roma rend hommage aux femmes qui ont élevé Alfonso Cuarón et dépeint une page de histoire du Mexique durant les années 1970, comme vous pouvez le voir dans cette première bande annonce :

L’intime se mêle à la reconstitution historique dans ces premières images qui nous dressent le portrait de plusieurs femmes dont les destins vont se croiser dans un pays en proie aux bouleversements sociaux. Nous suivrons notamment le quotidien d’une domestique et de sa collègue travaillant pour une famille dans un quartier bourgeois de Mexico, Roma.

Pour ce nouveau long-métrage, tourné en 35mm, Alfonso Cuarón a assuré les postes de scénariste, directeur de la photographie, monteur et réalisateur, preuve que ce projet compte énormément pour lui.

Nous pourrons découvrir Roma non pas au cinéma mais sur Netflix, qui diffusera le film d’ici la fin de l’année, la date n’est pas encore connue. Avant cela, il fera la tournée des festivals et sera présenté entre autres à la prochaine Mostra de Venise ou encore au Festival international du film de Toronto.

Pour terminer, voici le synopsis officiel de Roma :

Portrait vif sur les conflits familiaux et la hiérarchie sociale en pleine tourmente politique, Roma suit une jeune domestique Cleo (Yalitza Aparicio), descendante de la communauté Mixtèque et sa collègue Adela (Nancy García), héritière de ce même peuple, qui travaillent pour une famille issue du quartier bourgeois de Roma. Mère de quatre enfants, Sofia (Marina de Tavira) tente de se débrouiller face à l’absence répétée de son mari, Cleo fait face à des nouvelles bouleversantes qui menacent de la distraire de son travail et donc de prendre soin des enfants de Sofia, qu’elle considère comme les siens. Alors qu’elles essayent de bâtir un sentiment d’amour et de solidarité dans un contexte de hiérarchie sociale où les classes et les races s’entremêlent de façon perverse, Cleo et Sofia luttent discrètement contre les changements infiltrant leur foyer dans un pays où se confrontent une armée soutenue par le gouvernement et des étudiants manifestants.  

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s