Désenchantée saison 1, Matt Groening nous présente son nouveau royaume

Après nous avoir plongé dans le quotidien d’une famille américaine moyenne et transporté dans un monde futuriste, Matt Groening change une nouvelle fois d’univers pour se concentrer sur l’heroic fantasy avec Désenchantée, dont la première saison, composée de dix épisodes, vient de débarquer sur Netflix.

Pour cette nouvelle série, décrite comme étant dans la continuité visuelle des précédentes séries de Groening et en toute logique l’animation a été réalisée par Rough Draft Studios, déjà à l’oeuvre sur Les Simpson ainsi que Futurama et en parlant de cette dernière, nous retrouvons une bonne partie du casting vocal original dans Désenchantée (Billy West, John DiMaggio, Maurice LaMarche et Tress MacNeille).

Direction le royaume de Dreamland où nous suivons la princesse Tiabeanie, surnommée Bean, au caractère bien trempé et avec un penchant prononcé pour l’alcool. Lorsque nous la découvrons, la jeune fille rebelle doit se marier avec le prince Guysbert, fils du roi et de la reine de Bentwood, mariage arrangé par son père le roi Zøg. C’est à ce moment précis de sa vie qu’elle va faire la rencontre d’Elfo, un elfe qui a quitté son peuple pour s’épanouir, et du démon Luci. Ensemble ils vont former un trio détonnant.

À l’occasion de la sortie de cette nouvelle série d’animation et en tant que fan des Simpson mais surtout de Futurama, SeriesDeFilms s’est précipité sur les cinq premiers épisodes de cette première saison pour vous faire part de son avis.

Comme dit plus haut, Désenchantée est dans la continuité des précédentes créations de Matt Groening, nous sommes en terrain connu que ce soit au niveau de l’animation ou de l’humour donc ceux qui espéraient un souffle nouveau dans le style Groening peuvent être déçus.

Dès le pilote, le ton est donné, nous sommes rapidement introduits à ce nouvel univers et ses personnages archétypaux que ce soit les principaux ou les secondaires. Au niveau de l’humour, la série lorgne plus du côté de Futurama que des Simpson pour le moment avec des blagues qui jouent souvent sur les anachronismes et le cynisme de Luci, qui rappelle notre cher Bender.

D’ailleurs parmi le trio de tête, le démon est le meilleur protagoniste de part sa méchanceté avec des répliques qui font souvent mouche. Quant à Bean et Elfo, ils sont similaires dans leur traitement car les deux veulent être maître de leur destin. Un même but mais des façons de procéder différentes et là c’est Teabeanie qui s’en sort le mieux au niveau du développement, grâce à un tempérament de feu et une propension à se mettre dans des situations qui sont en totale contradiction avec son rang de princesse. Au stade où nous en sommes, Elfo est le moins charismatique de la bande malgré des débuts prometteurs dans le premier épisode.

Là où il y a du changement par rapport aux autres créations de Matt Groening, c’est au niveau de la longueur des épisodes car avec Netflix, la durée est allongée et ça se ressent malheureusement, certains chapitres subissant des baisses de rythme. En espérant que les intrigues se resserrent dans le reste de la saison pour donner un aspect plus fluide à l’ensemble et que la storyline secondaire qui se développe lentement depuis l’épisode pilote porte ses fruits car cela pourrait déboucher sur quelque chose de prometteur.

Ces cinq premiers épisodes de Désenchantée sont plaisants à regarder avec une introduction efficace au royaume de Dreamland et son peuple. Certes aucune prise de risque ni de changement radical n’est à observer au stade où nous en sommes dans le visionnage par rapport aux autres créations de Matt Groening mais la série n’en étant qu’à ses débuts, elle peut changer totalement de direction dans sa future saison. L’équipe créative se contente de seulement gratter à la surface et avance en terrain balisé mais gageons que cela soit pour mieux nous surprendre dans le futur.

Nous constaterons ça prochainement car Netflix a commandé vingt épisodes du programme, il nous en reste donc dix à regarder mais aucune date n’a été annoncé concernant la diffusion de cette nouvelle salve.

Pour ceux qui se sont lancés dans la découverte de Désenchantée, qu’en avez-vous pensé ? Convaincus par cette nouvelle série d’animation ?

Désenchantée

@The Hululu Company / Netflix

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s