Prolifique durant les années 2000/2010, l’artiste canadien Bryan Lee O’Malley aura réussi a marqué le domaine de la pop culture grâce à ses trois créations, dont l’une aura dépassé les frontières du neuvième art. Son œuvre majeure, la saga Scott Pilgrim s’est en effet envolée de la case à l’écran grâce à l’impulsion d’Edgar Wright et d’Universal Pictures, qui en ont livré une adaptation cinématographique qui, si elle n’a pas eu le succès escompté niveau financier, a su gagner en popularité dans le cœur des critiques et du public en une décennie. D’ailleurs, preuve que le passage du temps peut avoir des effets bénéfiques, le travail de l’auteur/dessinateur intéresse de nouveau les producteurs, bien décidés à piocher dans sa bibliographie pour nourrir de futurs projets.

Comme nous l’évoquions d’ailleurs il y a quelques mois, une série animée basée sur les six tomes de Scott Pilgrim est actuellement dans les tuyaux du côté de Netflix et UCP (Universal Cable Productions) – succursale d’Universal Studio Group – redonnant un coup de projecteur sur O’Malley. Un intérêt qui se traduit aujourd’hui par la mise en chantier de l’adaptation du dernier ouvrage en date de ce dernier, le comic-book Seconds – édité en 2014 – comme nous l’a récemment appris le site américain Deadline.

Au menu de ce roman graphique, l’odyssée abracadabrantesque et métaphysique de Katie Clay, la cheffe d’un restaurant (le bien-nommé Seconds) qui, à l’approche de la trentaine, se retrouve littéralement à la croisée des chemins. Entre soucis professionnels et personnels, notre héroïne a du mal avec les nombreux coups du sort propre à la vie d’adulte. Tout va s’accélérer lors d’une soirée fatidique, où cette dernière se voit offrir par une mystérieuse fille prénommée Lis la chance de réparer ses erreurs grâce à un carnet, un champignon et une bonne nuit de sommeil. Une démarche simpliste pour l’espoir d’un jour meilleur, qui va amener Katie à gommer tous les aspects négatifs de son existence pour des lendemains qui chantent. Mais en enfreignant les règles, celle-ci va bouleverser l’équilibre de l’espace-temps…

Un récit sur les secondes chances et les difficultés inhérentes à l’âge adulte, qui achève sur une note des plus positives les réflexions de l’auteur quant à la responsabilité et les conséquences de nos actes. Il est d’ailleurs étonnant que personne ne se soit réellement attelé à son adaptation depuis vu le sujet et l’attrait général pour le voyage temporel. Une erreur réparée par Searchlight Pictures (ex Fox Searchlight), qui vient de donner son feu vert à un long-métrage basé sur ce comic. Le studio en a confié la mise en scène à l’actrice Blake Lively, qui signera avec Seconds sa première réalisation, nouvelle étape dans sa carrière – quinze ans après ses débuts dans Gossip Girl. Pour l’accompagner, nous retrouvons Edgar Wright, qui officie cette fois aux postes de scénariste et de producteur, aux côtés de Marc Platt. De quoi susciter de la curiosité quant à cette prochaine incursion dans l’imaginaire de Bryan Lee O’Malley.

© Ballantine Books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s