Nouvelle création originale de la plateforme francetv slash, développée par le tandem Jérôme Larcher/Catherine Regula, Reusss a été présentée en avant-première lors du festival Séries Mania. Comprenant Charlie Loiselier, Assa Sylla, Inès Ouchaaou, Douada Keita, Abraham Wapler, Brahim Zaibat, Djamel Benyahia, Lucas Mortier, Bilel Chegrani, Doully ou encore Redouane Harjane, la série se centre sur le parcours de Hanane, Maïssa et Ambre, trois amis inséparables qui vont vivre un été pour le moins particulier au sein de leur cité…

Ayant trouvé son public cible grâce à des productions telles que SKAM France ou encore Stalk, la plateforme francetv slash consolide son catalogue avec des créations originales à destination des jeunes adultes et semble avoir trouvé un projet iconoclaste avec Reusss, qui devrait susciter la curiosité lors de sa diffusion. Pour cause, la série issue de l’imagination de Jérôme Larcher et Catherine Regula puise dans les codes de la comédie musicale pour alimenter un show dramatique consacré au passage rituel de l’âge adulte, période pour le moins trouble de l’existence. Ce qui donne lieu à un objet télévisuel difficile à identifier, soufflant le chaud et le froid sur différents genres pour un résultat qui détonne.

Se voulant le reflet d’une jeunesse tiraillée par les doutes, la série met en paroles les états d’âmes de ses protagonistes pour un exercice de funambule délicat, l’équipe créative restant constamment sur un fil qui peut se distendre à tout moment. De cette fragilité propre à la fois au sujet abordé ainsi qu’à la forme employée, cette mélodie en cité en fait sa force, trouvant son rythme grâce à ses aspérités. Des balbutiements, il y en a au niveau de l’intrigue, mais ces notes discordantes renforcent contre toute attente l’air joué, qui finit par être harmonieux. Oscillant entre légèreté, candeur et noirceur, Reusss avance à tâtons dans plusieurs domaines afin de concilier le fond et la forme, le mot d’ordre étant l’expérimentation. Et étonnamment, cela fonctionne plutôt bien après avoir vu les cinq premiers épisodes (sur dix au total) à l’occasion de Séries Mania.

Le pool de scénaristes officiant aux côtés des deux showrunners nous embarquent dans une histoire de lendemains qui déchantent, l’espoir d’un avenir radieux s’assombrissant devant les épreuves qu’offrent malgré elle la vie. Alors que les résultats du bac viennent de tomber et que les vacances commencent sous de bons auspices pour Hanane, Maïssa et Ambre – trois copines ayant grandi dans le même quartier – ce qui aurait pu être l’été de tous les possibles, prend malencontreusement une tournure inattendue pour chacune d’entre elles. Entre coups de gueule et coups du sort, l’équilibre familial et émotionnel de nos inséparables va progressivement voler en éclats, le tout sur une bande son urbaine où les mots sont mis en musique, où les gestes se traduisent par des chorégraphies. Entre les numéros de chants et de danses s’offrant à nous, la série n’oublie pas de tracer sa route et recoupe plusieurs fils rouges permettant de parler de thématiques sociales et sociétales, via le prisme de la sororité.

Un élément central, qui est le moteur de cette comédie musicale post-moderne, notre trio de choc donnant le la pour chaque storyline amorcée. Si les sentiments contraires s’entremêlent sur ce grand échiquier qu’est la vie, une constante subsiste, les liens du cœur entre Hanane, Maïssa et Ambre. De quoi s’attacher à ces fortes têtes qui, si elles cumulent les coups durs, savent se serrer les coudes malgré les obstacles. Grâce à l’alchimie et la bonhommie de Charlie Loiselier, Assa Sylla et Inès Ouchaaou, les mésaventures de ces meilleures amies se laissent suivre avec un certain intérêt. D’autant plus lorsque se dévoile un mystère central, entourant Djamel le frère d’Hanane, gagnant progressivement en intensité alors que nous arrivons à la mi-saison – au terme de ces cinq épisodes…En tout cas, si le flow de l’écriture a ses hauts et ses bas, le soin porté à l’habillage de Reusss lui confère un cachet non négligeable, les numéros présentés bénéficiant d’une mise en scène inspirée (on retient jusqu’ici la séquence introductive du pilote donnant rapidement le ton du show, une scène rêvée à l’Opéra de Paris, une face à face tendu avec une bande rivale ou encore un pas de deux sensuel entre Charlie Loiselier – Ambre – et Brahim Zaibat). Le potentiel est là et nous serons au rendez-vous pour découvrir la suite des pérégrinations de notre trio féminin.

Avec Reusss, francetv slash se pare d’une série pour le moins originale, mix improbable d’un drama young adult avec une comédie musicale, donnant lieu à une œuvre n’hésitant pas à sortir du cadre pour trouver sa voie et se servant de ses dissonances pour avancer avec panache et style. Un ovni clinquant qui ne manque pas d’atouts dans sa manche pour nous surprendre.

© francetv slash

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s