Huit ans après son premier long-métrage, Blind : Un Rêve Eveillé, le scénariste et réalisateur norvégien Eskil Vogt fait son retour derrière la caméra avec The Innocents, un thriller fantastique qui a su se faire remarquer dans divers festivals du monde entier, parvenant à déranger public et critique avec ce qui s’apparente à un conte macabre – comme en témoigne ses première images.

Scénariste attitré de Joachim Trier, Eskil Vogt vole une nouvelle fois de ses propres ailes, s’aventurant dans le domaine horrifique pour son second essai, un genre qu’il avait commencé à explorer avec son comparse pour les besoins de Thelma en 2017 et qu’il va arpenter en solo avec The Innocents.

Au programme de ce long-métrage, qui flirte avec le surnaturel, un groupe d’enfants se découvrant des pouvoirs, le point de départ d’un jeu qui se voulait sans conséquences. Dans la banlieue norvégienne, les expérimentations de ces quatre jeunes vont semer la peur dans le quartier, alors que l’atmosphère devient glaciale. Un constat que l’on peut faire à la vue de sa bande annonce, qui distille un parfum d’angoisse en nous préparant au pire. A quel point les habilités de notre quatuor va semer le chaos ? Pour le moment tout est suggéré mais il y a fort à parier que dans ce cauchemar enfantin, les adultes vont se retrouver en mauvaise posture.

Comprenant au casting Rakel Lenora Fløttum, Alva Brynsmo Ramstad, Sam Ashraf et Mina Yasmin Bremseth Asheim, The Innocents intrigue, d’autant plus lorsque l’on sait qu’il a tapé dans l’œil du public et de la critique dans les différents festivals où il a été présenté. Remarqué à Cannes, dans la section Un Certain Regard, puis au festival fantastique de Gérardmer, où il a été récompensé de deux prix, le film s’annonce comme l’un des rendez-vous de ce premier semestre 2022. Une intuition qui sera à confirmer à partir du 9 février au cinéma.

Synopsis :

Un été, quatre enfants se découvrent d’étonnants pouvoirs et jouent à tester leurs limites, loin du regard des adultes. Mais ce qui semblait être un jeu d’enfants, prend peu à peu une tournure inquiétante…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s