Ce week-end du 12 au 14 Novembre, le public américain pouvait découvrir dans les salles obscures Clifford de Walt Becker, Belfast de Kenneth Branagh ainsi que le documentaire Julia de Julie Cohen et Betsy West. Sur ces trois nouveautés, une seule est parvenue à se hisser dans le haut du classement. Laquelle ? Analysons les chiffres.

Depuis son arrivée sur le sol américain, Les Éternels sa plaît a dominer le box office, ne laissant personne le déloger de son piédestal.

Malgré sa présence sur la plus haute marche du podium, la dernière production en date de Marvel Studios – mise en scène par Chloé Zhao – subit un petit revers niveau fréquentation, celle-ci chutant de 61,4%. En résulte un deuxième week-end à 27,5M$, pour un total de 118,7M$ en dix jours. Un score qui, au niveau du MCU, navigue à un niveau inférieur à Shang-Chi Et La Légende Des Dix Anneaux, qui culminait à 144,5M$ à la même période et Black Widow, qui atteignait pour sa part les 131,6M$.

S’il s’en sort plutôt bien sur le sol US, Les Éternels voit ses résultats à l’international prendre petit à petit de l’ampleur, ce nouvel épisode de la Phase 4 amassant pour le moment les 281,3M$ de recettes sur la surface du globe. De quoi espérer, vu la tendance, faire mieux que Black Widow et ses 379,6M$ en fin de parcours.

Il s’en est fallu de peu pour que Les Éternels soit doublé par la principale nouveauté proposée au public, Clifford, qui a su attirer un public familial au cinéma – lui permettant de nicher sur la deuxième marche.

Pour son démarrage, l’adaptation live de la saga littéraire de Norman Bridwell (que beaucoup connaissent grâce à la série animée développée aux débuts des années 2000) a récolté 16,4M$ de vendredi à samedi et en comptabilisant les chiffres du jeu – jour de sa sortie – son premier week-end s’élève à 22M$. Ce qui est satisfaisant pour son réalisateur car ce lancement est supérieur à ceux de ses deux précédents films, Alvin Et Les Chipmunks 4 : À Fond La Caisse (14,2M$) et Les Deux Font La « Père » (16,8M$).

Face à un nouveau adversaire de taille, Dune ne peut qu’accuser le coup, perdant de nouveau une place pour se retrouver en queue de peloton, refermant ainsi le podium.

Malgré cette rétrogradation, l’adaptation du roman de Frank Herbert limite la casse en ce qui concerne sa fréquentation, celle-ci diminuant de 29,4%, ce qui se traduit par l’ajout de 5,5M$ à son box office. Au terme de son quatrième week-end d’exploitation, le film de Denis Villeneuve totalise 93,1M$, ce qui lui permet de surpasser Blade Runner 2049 – qui était jusqu’ici l’oeuvre la plus rentable du réalisateur avec 92M$.

En comptabilisant ses résultats obtenus dans le reste du monde, cette relecture chapeautée par Villeneuve cumule à ce jour 352,2M$ de recettes, pour un budget estimé à 165M$. De quoi donner raison à Warner Bros. et Legendary Pictures, qui ont déjà mis en marche active le développement de Dune – Partie 2, attendu pour le 18 Octobre 2023 dans les salles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s