Après une cuvée 2020 écourtée pour cause de COVID-19, le Festival 2 Cinéma de Valenciennes fait son retour pour une onzième édition, qui aura lieu du 24 au 29 Septembre. Placée sous la thématique de l’engagement, celle-ci mettra à l’honneur Pierre Arditi, Ariane Ascaride ou encore Pierre Beauvois et sera l’occasion pour le public de découvrir des longs-métrages et documentaires en avant-première.

Alors que l’évènement se rapproche à grand pas, le festival a levé le voile sur la programmation de cette onzième édition. Ainsi, les festivités débuteront avec Les promesses de Thomas Kruithof, en présence du réalisateur et de Reda Kateb. Presque, co-réalisé par Bernard Campan et Alexandre Jollien, sera quant à lui le film de clôture, présentés par les deux cinéastes.

Parmi les œuvres en compétition, signalons The Card Counter de Paul Schrader ou Jane Par Charlotte de Charlotte Gainsbourg, qui seront proposés aux jurys du festival présidés par Marie-Josée Croze (fiction) et Tony Gatlif (documentaire). Pour savoir quels sont les films en lice ainsi que les avant-première projetés hors-compétition, consultez le programme ci-dessous.

Compétition Fiction

Great Freedom de Sebastian Meise
Petite Nature de Samuel Theis
After Love d’Aleem Khan
La Vraie Famille de Fabien Gorgeart
Les Amants Sacrifiés de Kiyoshi Kurosawa
Rose d’Aurélie Saada
The Card Counter de Paul Schrader

Compétition Documentaire

C’est Toi Que J’attendais de Stéphanie Pillonca
Jane par Charlotte de Charlotte Gainsbourg
Little Palestine d’Abdallah Al Khatib
Marcher Sur L’eau d’Aïssa Maïga
Pingouin & Goéland et leurs 500 petits de Michel Leclerc
Sais-Tu Pourquoi Je Saute ? de Jerry Rothwell
Shooting the Mafia de Kim Longinotto
Soul Kids de Hugo Sobelman

Avant-premières

Si On Chantait de Fabrice Maruca
Suprêmes d’ Audrey Estrougo
(en présence de la réalisatrice, Théo Christine, Sandor Funtek)
Albatros de Xavier Beauvois (en présence du réalisateur)
Un Monde de Laura Wandel (en présence de la réalisatrice) – dans le cadre du focus belge
Une Vie Démente de Ann Sirot et Raphaël Balboni (en présence de la réalisatrice) – dans le cadre du focus belge
Madeleine Collins d’Antoine Barraud (en présence du réalisateur)
Murder Party de Nicolas Pleskof (en présence du réalisateur et de Sarah Stern)
Entre Deux Trains de Pierre Filmon (en présence du réalisateur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s