Ce week-end du 10 au 12 Septembre, le public américain pouvait découvrir dans les salles obscures Malignant de James Wan mais également The Card Counter de Paul Schrader, After : Chapitre 3 de Castille Landon, Show Me The Father d’Alex Kendrick et Rick Altizer, The Alpinist de Peter Mortimer et Nick Rosen, Small Engine Repair de John Pollono, Dating & New York de Jonah Feingold ainsi que Azor d’Andreas Fontana. Sur ces huit nouveautés, une seule est parvenue à se faire une place dans le trio de tête. Laquelle ? Analysons les chiffres.

Malgré une année relativement difficile pour le cinéma, financièrement parlant, les productions Marvel Studios continuent de tirer leur épingle du jeu puisque le box office reprend des couleurs grâce à Shang-Chi Et La Légende Des Dix Anneaux, qui continue ses prouesses sur la plus haute marche du podium, ne laissant aucune chance à la concurrence.

Le long-métrage de Destin Daniel Cretton conserve ainsi son trône en récoltant 35,8M$, ce qui équivaut à une baisse de fréquentation de l’ordre de 52,5% par rapport à son premier week-end d’exploitation – qui avait bénéficié du Labor Day (l’équivalent de la Fête du Travail). Ce score lui permet de totaliser 145,6M$ en à peine dix jours, ce qui est prometteur car assurant à ce nouvel opus du MCU de battre son prédécesseur, Black Widow, qui en fin de carrière amasse 183M$ sur le sol américain.

En comptabilisant ses résultats venant de l’international, Shang-Chi Et La Légende Des Dix Anneaux voit ses recettes atteindre les 257,6M$ dans le monde, ce qui est de bon augure pour la suite, notre super-héros ayant le champ libre jusque l’arrivée de James Bond début Octobre pour poursuivre sur cette lancée lucrative.

Proche de la sortie le week-end dernier, Free Guy, fait de la résistance et prouve qu’il en à encore dans le ventre en remontant en seconde position, bien décidé à grappiller quelques billets verts supplémentaires.

Le long-métrage de Shawn Levy confirme une fois de plus son statut d’outsider, continuant de maîtriser sa chute et égarant cette fois 34,5% de sa fréquentation. Un maintien qui se traduit par l’ajout de 5,8M$ à son box office, qui après plus d’un mois sur les écrans dépasse finalement le seuil des 100M$, cette aventure vidéoludique portée par Ryan Reynolds engrangeant désormais 101,8M$. Pour le réalisateur, l’écart reste de ce fait minime avec son précédent essai, La Nuit Au Musée : Le Secret Du Pharaon, qui avait fini sa course à 113,7M$ en 2014.

En additionnant les résultats engrangés sur les autres territoires, les recettes de Free Guy se hissent à 276,5M$ sur la surface du globe. Tenant le rythme sur la longueur, la comédie devient petit à petit un succès d’estime intéressant pour Disney étant donné que son budget, estimé entre 100M$ et 125M$, est maintenant renfloué – ce qui est une bonne chose.

Seule nouveauté à se frayer un chemin dans le haut du classement, Malignant a réussi à faire frissonner quelques amateurs d’horreur sur la troisième et dernière marche du podium.

Pour ses débuts, le nouveau film de James Wan déçoit quelque peu en ne réunissant que 5,5M$, ce qui en fait l’un des démarrages les plus faibles de la carrière du réalisateur, n’arrivant que derrière Death Sentence et ses 4,2M$.

Ses premiers chiffres provenant de l’international lui permettent d’amasser pour le moment 15M$ – sans compter ses performances sur la plateforme HBO Max, non communiquées – ce qui reste timide malgré un budget limité de 40M$.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s