Ce week-end du 27 au 29 Août, le public américain pouvait découvrir dans les salles obscures Candyman de Nia DaCosta mais également An Egg Rescue de Gabriel et Rodolfo Riva-Palacio Alatriste ainsi que Together de Stephen Daldry. Sur ces trois nouveautés, une seule s’est imposée dans le trio de tête. Laquelle ? Analysons les chiffres.

Tout comme la météo, le box office américain a dû se contenter d’un été maussade, l’accalmie étant au rendez-vous financièrement parlant. Un contexte qui permet tout de même à quelques outsiders de tirer leur épingle du jeu à l’image de Candyman, qui s’immisce sur le trône afin de faire frissonner le public.

Débarquant sur la plus haute marche du podium, le nouveau volet/reboot de la franchise horrifique éponyme, mis en scène par Nia DaCosta, récolte 22,3M$ pour son premier week-end. Un démarrage supérieur aux attentes des spécialistes, faisant d’ailleurs quasiment jeu égal avec le total du premier volet sorti en 1992 (25,7M$) et dépassant de loin celui de sa suite, qui avait terminé sa carrière avec 13,9M$ trois ans plus tard.

Pour sa seconde réalisation, Nia DaCosta a su créer la surprise, sa relecture de Candyman amassant pour le moment 27,6M$ en comptabilisant les scores émanant de l’international, soit un lancement des plus satisfaisants sachant que son budget est de 25M$.

Autre concurrent à tracer son bonhomme de chemin, Free Guy qui, malgré la perte de son trône, continue de déjouer les pronostics – cette fois en deuxième place.

Le maintien est ainsi au rendez-vous pour le long-métrage de Shawn Levy, qui ne perd que 26,7% de sa fréquentation. Une faible chute qui se traduit par l’ajout de 13,5M$ pour un total s’élevant à 79,3M$ en dix-sept jours, ce qui sur le sol américain est un score honorable si l’on tient compte de l’instabilité émanant de la situation sanitaire actuelle. Pour le réalisateur, l’écart commence par contre à se creuser avec son précédent essai, La Nuit Au Musée : Le Secret Du Pharaon culminant à 89,8M$ à la même période d’exploitation.

En additionnant les résultats engrangés sur les autres territoires, les recettes de Free Guy se hissent à 179,6M$ sur la surface du globe. Un résultat qui grimpe doucement mais sûrement, même s’il sera difficile pour Disney de faire du profit sur cette production – son budget, estimé entre 100M$ et 125M$, étant tout juste remboursé, ce qui est déjà un bon point.

Le recul est également au programme pour La Pat’ Patrouille – Le Film, qui se voit déloger de sa deuxième place pour se retrouver sur la troisième et dernière marche du podium.

L’adaptation cinématographique de la célèbre série jeunesse, mise en scène par Cal Brunker, perd du terrain aux États-Unis et voit sa fréquentation décliner de 49,6%. En réunissant 6,6M$ supplémentaire, le box office du film d’animation atteint les 24M$, naviguant ainsi à un niveau légèrement supérieur à Pierre Lapin 2 : Panique En Ville, qui amassait 20,3M$ lors de son deuxième week-end. Pour le réalisateur, ce parcours est bénéfique car plus puissant que celui d’Opération Casse-Noisette 2, qui avait terminé sa carrière avec 28,3M$.

Cumulé aux résultats obtenus à l’international, La Pat’ Patrouille – Le Film voit ses recettesse hisser à 61,8M$ dans le monde, ce qui est excellent étant donné que son budget n’est que de 26M$, impliquant une mission couronnée de succès, d’autant plus qu’aux Etats-Unis le film est disponible en simultané sur la plateforme Paramount +.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s