C’est sous une douceur printanière que débute le mois de Mai, synonyme de jours meilleurs avec la mise en oeuvre d’un déconfinement progressif. Cinématographiquement parlant, nous pourrons franchir à nouveau les portes des salles obscures dès le 19 Mai et enfin pouvoir découvrir de nouveaux films sur grand écran. En attendant cette date de réouverture, nous prenons notre mal en patience en nous plongeant dans nos vidéothèques, en scrutant les plateformes streaming à la recherche d’œuvres à (re)découvrir, en regardant à la télévision les propositions des différentes chaînes. De quoi combler ce vide que représente la fermeture des salles obscures.

Comme vous le savez, depuis déjà deux ans, SeriesDeFilms vous donne la parole dans la rubrique Coup De Coeur/Déception, qui vous permet de partager vos avis sur les films visionnés durant le mois écoulé. Si depuis fin Octobre et la nouvelle fermeture des salles obscures, nous nous sommes uniquement concentrés sur les longs-métrages qui vous ont mis du baume au cœur nous pouvons à nouveau évoquer nos déceptions, certains nous ayant déjà fait part des leurs. Pour les amateurs de séries, sachez que depuis le numéro de Janvier vous pouvez également nous parler de celles-ci, que ce soit en bien ou en mal. Il y a tous les goûts dans la nature !

Quels films et séries vus durant le mois écoulé vous ont mis du baume au cœur ou au contraire vous ont déçu ? Découvrons-le en consultant vos avis !

En Avril, des blockbusters prévus pour le grand écran ont directement débarqué dans nos salons, à l’image de Kong vs Kong et Monster Hunter, qui n’ont pas été du goût de tout le monde, c’est le moins que l’on puisse dire vu vos retours.

Ayant pour ma part plutôt apprécié Godzilla II : Roi Des Monstres contrairement à la majorité d’entre nous, j’attendais avec un certain intérêt Godzilla vs Kong. Hélas mes espoirs ont été déchus, avec un visionnage pénible dans son ensemble. Quand le match tant attendu entre nos Monstres sacrés démarre avec un King Kong se grattant les fesses, le ton est donné et il est ridicule. Si je retiens les différents affrontements de notre tandem principal, qui doivent vraiment détonner sur grand écran et perdent de leur saveur sur ma télévision, malheureusement tout ce qui touche aux personnages humains du film sont pénibles à suivre. Entre agissements alambiqués, relevant parfois du grand n’importe quoi, ce sont eux le plus grand défaut de ce quatrième opus du MonsterVerse. Il y avait pourtant du potentiel, avec le concept de la Terre Creuse donnant des indices sur l’origines de Godzilla et Kong, mais tout est mal amené de la part des scénaristes, qui bousille ce qui aurait dû être un face à face colossal. Alexandre

Que je regrette d’avoir payé pour regarder cet étron qu’est Godzilla vs Kong, un désastre signé Adam Wingard qui passe tout de même de Krampus à ce triste spectacle. Warner Bros. et Legendary Pictures ne savent pas comment rendre hommage à l’univers de la Toho…cela se confirme avec ce qui devait être une conclusion épique du MonsterVerse et qui s’est transformé en un match de boxe digne de Transformers avec une profusion de CGI et une direction artistique proche du néant. Godzilla qui nous fait un grand sourire sadique quand il éclate la figure de Kong…Sérieusement ? Nos Kaiju font peine à voir et se font encore une fois voler la vedette par le casting en chair et en os du film, qui grapille du temps de présence en ne servant strictement à rien (mention spéciale à Millie Bobby Brown, Eiza Gonzales ou pire encore à Kyle Chandler). En clair, à part trois coups de papattes qui sont bien sentis, vous pouvez passer votre chemin devant ce nouveau raté. Godzilla et Kong méritante mieux que ça. Stéphanie

Que la carte illimitée me manque, j’aurais pu faire des économies et profiter « à moindre coût » de Monster Hunter et Godzilla vs Kong, plutôt que de les louer et de le regretter amèrement. Pour Monster Hunter, vu le tâcheron qu’est Paul W.S. Anderson, je ne m’attendais à rien et j’ai quand même été déçu comme dirait notre cher Dewey dans Malcolm. Quelqu’un a t-il ne serait-ce que jouer au jeu-vidéo dans son équipe ? Parce que là, à part le visuel des créatures, qui ne sont pas nombreuses, rien ne ressemble à ce qu’on voyait sur consoles. Des militaires et un décor principal désertique, on repassera pour le dépaysement et la création d’un univers fantastique. Si pour Milla Jovovich, on comprend sa présence sur ce projet, qu’est allé faire ce pauvre Tony Jaa dans cette galère ?

Si j’ai moins détesté l’expérience, quel dommage que Godzilla vs Kong soit si bête dans sa construction ! Adam Wingard ne sait pas du tout comment rendre nos Kaiju gigantesques et de ce fait ne parvient pas à créer de séquences dantesques et épiques, comme je l’espérais. Si je suis sûr que j’aurais mieux apprécié les combats entre Godzilla et Kong sur un écran géant, force est de constater qu’il y a peu de moments réellement divertissants et dignes de ce nom. Un manque d’ambition qui provient d’un scénario qui galère à créer de la matière pour nous faire croire eu conflit central et qui peine encore plus à trouver une place aux humains. De ce MonsterVerse, il n’y a donc que le Godzilla de Gareth Edwards qui n’était pas si catastrophique. Romain

De son côté, la blogueuse SacriLedge fait son retour dans la rubrique et nous livre son compte-rendu des œuvres qu’elle a regardé ce mois-ci :

Gros coup de coeur de mon côté pour la saison 2 du remake de la Quatrième Dimension. J’avais déjà adoré la première saison mais celle-là est d’un encore meilleur niveau j’ai trouvé. On se prend vraiment au jeu dans chaque histoire, même si les épisodes sont souvent plus courts que la saison précédente (30/40 minutes au lieu d’une heure). J’apprécie toujours autant le flegme de Jordan Peele et c’était mon petit plaisir du mois d’avril.

Avis mitigé concernant LOL, qui Rit Sort, adaptation française d’une mini-série qui apparemment était connue dans d’autres pays. Avec 6 épisodes de vingt minutes, cela va assez vite et j’ai enchaîné les épisodes, malgré l’humour très bas niveau. Je comprends toutefois que cette émission puisse être assez clivante, mais ça reste rafraîchissant, en attendant la réouverture des salles.

La grande déception étant pour moi de découvrir que Comment je suis devenu Super-Héros ne sortira pas en salles mais en streaming directement.

Fidèle de la rubrique, Thibaut est revenu en quelques mots sur le long-métrage l’ayant agréablement surpris parmi ceux découverts ces dernières semaines.

Mon coup de coeur disponible en VOD et DVD :

  • « La voix humaine » court métrage réalisé par Pedro Almodovar d’après l’oeuvre de Jean Cocteau avec Tilda Swinton : Un merveilleux et envoûtant film incandescent, un portrait de femme aux résonnances infinies, une véritable pépite. C’est le 1er film du cinéaste sans un acteur ou une actrice espagnole,
    il a clairement réussi l’essai du court-métrage, les 30 minutes passent beaucoup trop vite.
    « Une femme regarde le temps passer à côté des valises de son ex-amant (qui est censé venir les chercher, mais n’arrive jamais) et d’un chien agité qui ne comprend pas que son maître l’ait abandonné. Deux êtres vivants face à l’abandon. »

On se retrouve le mois prochain en espérant être retourné au cinéma.

Merci à vous pour votre participation ! Si d’autres personnes veulent rajouter leurs avis, aucun soucis, envoyez-les moi par mail à l’adresse suivante : seriesdefilms@hotmail.com et vous serez ajoutés à l’article.


Vous pouvez laisser soit votre nom/prénom ou votre pseudo avec votre avis/critique, ainsi les gens pourront vous reconnaître !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s