Ce week-end du 12 au 14 Mars, le public américain pouvait découvrir sur grand écran – dans une combinaison de salles réduites – Long Weekend de Jamie Blanks, Dutch de Preston A. Whitmore II, Jathi Ratnalu d’Anudeep KV ainsi que Lamb Of God: The Concert Film de Rob Gardner. Sur ces quatre nouveautés, aucune n’est parvenue à se hisser sur le podium, laissant ainsi le podium inchangé.

Si la situation sanitaire s’améliore doucement, avec environ 50% des cinémas ouverts sur l’ensemble du territoire américain et un public autorisé à revenir – en capacité réduite – dans des grandes métropoles telles que New York et Los Angeles, où les établissements étaient fermés depuis un an. Preuve en est, les chiffres du box office, qui augmentent timidement même si l’on restera durant encore un moment à des années lumières des scores réalisés dans le monde d’avant. Ainsi, avec l’absence de réelle concurrence parmi les nouveautés, Raya Et Le Dernier Dragon continue de s’imposer sur la plus haute marche du podium.

Pour son deuxième week-end d’exploitation, le film d’animation du quatuor Don Hall, Carlos Lopez Estrada, Paul Briggs et John Ripa perd 35,3% de sa fréquentation mais récolte encore 5,5M$, ce qui lui permet de totaliser 15,8M$ pour le moment. Si ce résultat reste faible pour un Disney, il ne faut pas oublier l’impact du boycott de plusieurs exploitants dont Cinemark, l’un des trois plus grand réseau de salles des États-Unis, qui n’ont pas projeté Raya suite à l’échec d’un accord avec The Walt Disney Company concernant les recettes, le long-métrage étant proposé simultanément sur Disney +, en accès premium payant.

Heureusement, Raya Et Le Dernier Dragon peut compter sur les autres territoires pour relever la tête puisque grâce à eux, ses recette mondiales se hissant désormais à 52,6M$, pour un budget estimé à plus de 100M$. Être rentable va donc s’avérer difficile, à moins que les chiffres de visionnage sur Disney + soient excellents.

S’il a dû battre en retraite le week-end dernier suite à l’arrivée de Raya Et Le Dernier Dragon – qui vise les mêmes cibles – Tom & Jerry a su tenir bon, parvenant à se maintenir en seconde position.

Le nouvelle adaptation cinématographique du célèbre cartoon créé par le tandem Hanna-Barbera maîtrise un peu mieux sa chute, voyant sa fréquentation diminuer de 37,9% (contre 53,2% précédemment) engrangeant 4,1M$ en trois jours, ce qui lui permet de se rapprocher de la barre des 30M$ avec un score s’élevant à 28,2M$. Un chiffre satisfaisant si on le compare à la précédente aventure – animée – de nos héros sur grand écran, qui n’avait amassé que 3,5M$ sur le sol US en 1992 ou au film antérieur de Tim Story, Shaft, qui avait amassé 21,4M$ il y a deux ans.

S’il s’en sort bien sur le sol américain, le succès de Tom & Jerry tend à se confirmer à l’international, les recettes obtenues dans les pays où le long-métrage est exploité l’aidant à atteindre les 66,9M$. Son budget, estimé à 79M$, pourrait être rentabiliser en fin de carrière, surtout si ses performances sur la plateforme HBO Max sont à la hauteur des espérances de Warner Bros.

Le tandem Tom Holland/Daisy Ridley semblent également tenir à leur place, Chaos Walking, qui avait démarré sur la troisième et dernière marche du podium, y restant une nouvelle fois.

L’adaptation du roman de Patrick Ness, La Voix Du Couteau (premier opus de sa trilogie de science-fiction Le Chaos En Marche) par Doug Liman subit une plus forte chute que ses concurrents, sa fréquentation baissant de 40,4%, ajoutant 2,2M$ à son box office, qui grimpe doucement à 6,9M$ en ce deuxième week-end d’exploitation. Un résultat plus que moyen, même en ces temps troublés, qui peut s’expliquer par les multiples report du long-métrage, qui a dû jouer un rôle majeur dans l’intérêt des spectateurs quant à ce projet. Pour le réalisateur, il sera impossible de se rapprocher de Barry Seal : American Traffic, qui avait réuni 51,3M$ en 2017.

Si sa carrière est déjà compromise outre-Atlantique, Chaos Walking doit également se contenter de peu à l’étranger, en résulte un box office mondial se hissant à seulement 11,9M$, indiquant une perte financière inévitable, son budget étant de 100M$.


Quant aux nouveautés proposées ce week-end, sachez que Jathi Ratnalu est arrivé en sixième position avec 470 000$, tandis que Long Weekend a débuté sa carrière à la onzième place avec 245 000$. Sur la treizième puis la quatorzième marche se suivent  Lamb Of God: The Concert Film et Dutch, qui ont amassé respectivement 150 000$ et 135 618$.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s