Cette semaine du 22 au 28 mars, nous pouvions découvrir dans les salles obscures John Wick : Chapitre 4 de Chad Stehelski, Sur les chemins noirs de Denis Imbert, De Grandes Espérances de Sylvain Desclous, Dalva d’Emmanuelle Nicot, Eternal Daughter de Joanna Hogg, Le Bleu du Caftan de Maryam Touzani, Chili 1976 de Manuela Martelli, L’Éden d’Andrés Ramirez Pulido, Saules aveugles, femme endormie de Pierre Foldes, Atlantic Bar de Fanny Molins, Louis Tomlinson: All Of Those Voices de Charlie Lightening, We are coming – Chronique d’une révolution féministe de Nina Faur ou encore Je m’abandonne à toi de Cheyenne Carron. Sur cette dizaine de nouveautés, deux sont parvenues à se démarquer, se frayant un chemin jusqu’aux cimes du classement. Lesquelles ? Analysons les chiffres.

Jean Dujardin plus fort que Keanu Reeves. Alors que l’on pensait que le dernier John Wick en date prendrait le dessus, ce dernier s’est fait voler la vedette par Sur les chemins noirs, qui est tranquillement parti à l’ascension de la plus haute marche du podium, y délogeant Creed III le précédent locataire.

En cette première semaine d’exploitation, l’adaptation du roman autobiographique de Sylvain Tesson mise en scène par Denis Imbert a suscité l’attention de 438 142 spectateurs soit le meilleur démarrage de la carrière du réalisateur – triplant celui de son précédent film Mystère, découvert par 158 396 personnes en sept jours. Pour Jean Dujardin, le résultat est également positif, l’acteur étant déjà de retour en pole position cinq mois après Novembre de Cédric Jimenez, qui avait engrangé 592 681 entrées pour ses débuts.

Empruntant une voie royale, Sur les chemins noirs se dirige en toute quiétude vers le succès, étant déjà sur le point d’être le point culminant de la filmographie de Denis Imbert. Le cap du million sera t-il atteint ? Affaire à suivre.

S’il n’a pas su s’imposer face à Jean Dujardin, Keanu Reeves ne démérite pas avec John Wick : Chapitre 4, qui se démarque tout de même en se hissant avec perte et fracas en deuxième position dans le trio de tête.

Pour son arrivée sur le sol français, ce nouvel opus chapeauté par Chad Stahelski fait fort car en ayant été visionné par 411 448 amateurs de castagne, celui-ci réalise le lancement le plus puissant de la franchise – battant le record détenu par son prédécesseur John Wick : Parabellum, qui avait scotché 336 599 aficionados en salles lors de sa semaine inaugurale. Mieux encore, le long-métrage explose le box office du premier volet, qui avait obtenu 401 448 entrées en 2014.

La montée en puissance de la saga se confirme donc également dans l’hexagone, où John Wick : Chapitre 4 tire son épingle du jeu en toute décontraction, étant bien parti pour atteindre un nouveau palier et se rapprocher au plus près du million (Parabellum avait totalisé 840 850 spectateurs en fin de parcours).

En dépit du nombre conséquent d’adversaires prêts à le faire vaciller, Mon Crime ne s’est pas laissé impressionner, continuant de s’épanouir en pleine lumière et assurant le spectacle sur la troisième et dernière marche du podium pour le plus grand bonheur de son réalisateur.

Même si elle doit concéder une baisse de régime niveau fréquentation, celle-ci chutant de 44%, la comédie portée par Rebecca Marder et Nadia Tereszkiewicz s’en tire encore avec les honneurs, attirant de 172 051 spectateurs dans ses filets. Fort de ses 909 409 entrées, le film permet au prolifique François Ozon de regagner en puissance niveau box office puisqu’il s’agit de ses meilleurs chiffres depuis Grâce à Dieu, qui avait terminé sa course devant 915 327 curieux il y a quatre ans. Un total qui sera dépassé d’ici deux ou trois jours.

Se débrouillant mieux que Peter von Kant (81 885 entréesTout s’est bien passé (255 919) et Été 85 (364 030), Mon Crime semble bien partir pour finir millionnaire, un seuil que n’avait plus atteint François Ozon depuis 2012 et Dans La Maison, qui avait cumulé 1 195 518 entrées.

Laisser un commentaire