Après deux ans d’attente, l’heure est finalement venue d’assister au baroud d’honneur de Jimmy MgGill, qui laissera définitivement sa place à son alter-ego peu scrupuleux Saul Goodman dans la sixième et ultime saison de Better Call Saul – qui se sera fait attendre, avec un tournage perturbé par la pandémie de COVID-19 et le rétablissement de Bob Odenkirk à la suite d’un problème de santé.

Il est rare qu’un spin-off réussisse à égaler voir surpasser l’œuvre dont elle est dérivée et pourtant, contre toute attente, Better Call Saul a su se démarquer entre trouvant sa propre voie tout en donnant un relief supplémentaire à Breaking Bad – dont elle est le préquel. La progressive transformation de Jimmy McGill vers l’avocat véreux qui n’hésitera pas à se salir les mains pour Walter White a su gagner en intérêt, nous éclairant sur un pan de la mythologie conçue par Vince Gilligan – ici aidé par Peter Gould, qui a créé le personnage de Saul.

Ainsi, depuis 2015, cette lente descente vers le côté obscur de la loi nous a permis d’en savoir plus sur des figures phares de la série-mère telles que Mike, Gus, la fratrie Salamanca – et d’autres membres éminents du cartel de la drogue avant que l’ego démesuré d’Heisenberg vienne tout semer mort et désolation – tout en n’oubliant pas de nous présenter des petits nouveaux dotés d’un fort potentiel, à l’image de Nacho mais surtout Kim Wexler, véritable MVP du show, dont le rôle n’a cessé de prendre de l’ampleur au fur et à mesure que sa relation avec Jimmy a évolué. De quoi faire cogiter les fans quant au sort réservé à mme McGill, véritable architecte de celui qui se fait désormais appelé Saul Goodman. Une question qui prend une importance capitale alors que l’on se rapproche de la fin du parcours et que les pièces s’emboîtent petit à petit avec Breaking Bad.

Comme on peut s’y attendre, pour cette dernière saison, les événements font logiquement tourner à la tragédie tandis que l’arrivée de Walter White dans l’équation se rapproche inéluctablement. Si nous savons déjà où va mener le conflit opposant Gus à Lalo Salamanca, nous ne sommes pas à l’abri de quelques surprises dans la voie qui sera suivie par Gilligan et Gould, en témoigne la bande annonce dévoilée par AMC – qui promet un face à face tendu et la présence de nouveaux joueurs dans cette partie d’échecs sanglante. Que va t-il advenir de notre charismatique Lalo, uniquement mentionné durant la deuxième saison de Breaking Bad mais surtout de Nacho, qui aura emprunter un véritable chemin de croix depuis le lancement de la série. Même son de cloche concernant le stratagème décidé par Jimmy et Kim lors de la conclusion de la précédente saison, notre tandem ayant décidé de s’attaquer à leur ancien employeur Howard Hamlin – un plan qui promet de prendre une sombre tournure.

Pour ce chant du cygne, AMC a décidé de changer le mode de diffusion de Better Call Saul puisque les treize épisodes que compte cette ultime saison (au lieu de dix habituellement) seront proposés en deux salves : les sept premiers chapitres seront à découvrir du 18 avril au 23 mai tandis que les six derniers seront diffusés du 11 juillet au 15 août. En France, les épisodes seront disponibles sur Netflix en US+24. Comment va se terminer la série ? Quel avenir attend Jimmy/Saul/Gene maintenant que son passé semble refaire surface ? Les réponses arriveront bientôt et elles s’annoncent prometteuses. It’s all good man !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s