Ce week-end du 23 au 25 Juillet, le public américain pouvait découvrir dans les salles obscures Old de M. Night Shyamalan, Snake Eyes de Robert Schwentke, Good Joe Bell de Marcus Green ainsi que les documentaires Ailey de Jamila Wingot et Without Getting Killed Or Caught de Tamara Saviano et Paul Whitfield. Sur ces cinq nouveautés, deux sont parvenues à se hisser dans le trio de tête. Lesquelles ? Analysons les chiffres.

Passé le sursaut opéré grâce à Black Widow et Fast & Furious 9, le box office américain fait face à une période d’accalmie, qui profite cette fois à Old, qui s’est tranquillement imposé sur la plus haute marche du podium.

Le nouveau thriller de M. Night Shyamalan, basé sur le roman graphique Château De Sable de Pierre Oscar Levy et Frederik Peeters, a engrangé 16,5M$ pour son premier week-end d’exploitation, ce qui constitue le plus faible démarrage de la carrière du réalisateur, se situant juste derrière celui de La Jeune Fille De L’Eau (18,2M$).

En additionnant ses résultats obtenus pour le moment à l’international, Old voit ses recettes atteindre 23M$, ce qui reste satisfaisant pour Universal et Shyamalan – qui a lui même financé son film – puisque le budget alloué est de seulement 18M$, laissant espérer un retour sur investissement très prochainement.

L’autre nouveauté ayant réussi à se frayer un chemin dans le haut du panier est Snake Eyes, qui a directement débarqué en deuxième position pour son entrée en scène.

Le spin-off de G.I Joe, réalisé par Michael Schwentke, a récolté 13,3M$ pour ses débuts sur le territoire américain, soit un démarrage timide si on le compare aux précédents films consacré à la franchise de Hasbro. G.I Joe avait rassemblé 54,7M$ pour son lancement tandis que G.I. Joe : Conspiration en avait amassé 40,5M$.

En additionnant ses premiers résultats provenant des pays où il est exploité (il sortira le 18 Août en France), Snake Eyes voit ses recettes grimper à 17,3M$, annonçant une carrière difficile puisque ce film dérivé a un budget de 88M$, qu’il sera impossible à rentabiliser vu ce départ peu glorieux.

Après avoir perdu son combat face à Space Jam : Nouvelle Ère, qui lui a fait perdre son trône, Black Widow doit désormais faire face à deux nouveaux concurrents qui lui rendent la vie dure, la faisant battre en retraite sur la troisième et dernière marche du podium.

Le long-métrage de Cate Shortland a vu sa fréquentation chuter de 55,1% en ce troisième week-end d’exploitation, ce qui s’est traduit par l’ajout de seulement 11,6M$ en trois jours. En totalisant 154,8M$ sur le sol américain, le film-solo consacré à Natasha Romanoff se rapproche doucement mais sûrement des 176,6M$ de Captain America : First Avenger au niveau du MCU.

Cumulé à ses résultats obtenus dans les autres territoires, Black Widow voit ses recettes culminer à 314,9M$ sur la surface du globe, le tout sans compter ses résultats sur Disney + (les chiffres n’ont plus été communiqués après les 60M$ pour ses trois premiers jours sur la plateforme).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s