[Cinéma] Vos coups de cœur d’Avril 2020

Alors que le mois débute avec la plupart d’entre nous en période de confinement (nous tirons une fois de plus notre chapeau à tous ceux qui travaillent en ces temps compliqués, qui nous soignent, nous protègent, nous livrent et nous permettent de nous alimenter), revenons un dernier instant sur Avril et vos découvertes cinématographiques.

Avec la fermeture des salles obscures depuis le 15 Mars, une période interminable pour nous cinéphiles, nous avons peu de nouveautés à se mettre sous la dent même si cette situation exceptionnelle permet aux studios de sortir plus rapidement quelques longs-métrages en VOD (au niveau de notre pays, notons que Forte de Katia Lewkowicz est devenu une exclusivité Amazon Prime Video). Avec les différentes solutions pour palier à notre manque, entre nos DVD, Blu-ray, vidéos à la demande et rediffusions télévisées, nul doute que nombre d’entre nous avons pu occuper notre temps en regardant des films en séries, que ce soit des œuvres que nous connaissons par coeur ou que nous visionnant pour la première.

Ainsi, pour continuer à privilégier des ondes positives, comme le mois dernier, la rubrique ne se concentrera que sur vos coups de cœur, afin que nous partagions un instant de bonne humeur avec la lecture de vos avis.

CoupDeCoeurLogo

Débutons ce nouveau numéro avec Antoine, qui a partagé avec nous son film doudou, qui le réconforte toujours peu importe le nombre de visionnages :

En ces temps difficiles, j’aime me replonger dans l’univers des ZAZ, ces comédies issues de l’imagination du trio David Zucker, Jim Abrahams, Jerry Zucker, qui sont pour des parodies potaches qui, si elles ne sont pas les plus fines, promettent des grands fous-rires. Si je retiens Y A T-Il Un Pilote Dans L’Avion ? et Top Secret !, leur meilleur film restera Y A T-Il Un Flic Pour Sauver La Reine ?

Adaptation cinématographique de la très courte mais non moins hilarante série Police Squad, ce film, le premier d’une trilogie inégale, est un concentré de gags en tout genre, un festival de bêtises tournant autour de Leslie Nielsen alias le lieutenant Frank Drebin, un gaffeur de première créateur de chaos. C’est totalement con mais qu’est ce que c’est bon ! Du délire bon enfant qu’on aimerait voir plus souvent au cinéma.

Pour Annabelle, le lancement de la plateforme Disney + a été l’occasion de découvrir ce mois-ci une partie des films d’animation ratés sur grand écran, dont elle nous fait le passage en revue :

Ce mois d’avril a sonné pour moi comme Disney + car étant une grande fan et n’ayant pas vu un certain nombre de films il m’était donc indispensable de m’abonner pour corriger ces lacunes.

Premier film visionné : Vaiana.
Alors bon, je n’ai pas accroché (déjà parce que ça buguait) et je ne sais pas vraiment pourquoi, je me suis d’ailleurs ennuyée alors qu’il y avait beaucoup d’action. Je trouve que le personnage de Vaiana manquait un peu de profondeur contrairement à son acolyte.

Deuxième film visionné : Lilo et Stitch.
J’ai adoré !! L’histoire est vraiment touchante avec cette famille brisée, un peu différente qui fait de son mieux pour rester unie et s’en sortir. C’est émouvant et la présence de Stitch lui aussi dans le même cas renforce notre capital sympathie pour cette Ohana aux péripéties rocambolesques ! Les deux « méchants » sont les éléments loufoques et leurs mésaventures sont rigolotes à suivre.

Troisième « film » visionné : Stitch, le film.
(J’ai tellement aimé que je suis dans ma lancée des films avec Stitch.)
Alors certes la qualité est différente et le tout un peu moins drôle mais le thème de la famille est encore plus présente dans celui-ci.
L’histoire reste la même : on veut récupérer les inventions, ce qui n’est pas très original mais cela reste tout de même plaisant à regarder. Surtout quand il y a quelques références cinématographiques.

La blogueuse SacriLedge est revenue sur les longs-métrages qu’elle eu l’occasion de visionner sur la plateforme Netflix :

J’ai découvert et passé pas mal de temps sur Netflix en ce mois d’avril. Ma grande bonne surprise a été La Plateforme, que j’ai regardé deux fois, tant le film cachait de détails et de clins d’oeil, qu’il était plaisant de voir sous un autre angle. La dureté de certaines séquences mais également l’aspect simple des décors reflètent une société autant futuriste que comparable à celle que nous avons aujourd’hui. Il prête également beaucoup à réfléchir, tout en restant compréhensible sans devoir trop se prendre la tête.

J’ai continué ma lancée sur les films espagnols et ai assez apprécié Chez moi, porté par un acteur que je connaissais déjà et qui soutient véritablement l’ambiance lourde et angoissante du film. Ce dernier joue sur les émotions et il est dur de rester de marbre devant la succession des événements.

Je noterais un dernier film, car impossible de tous les lister : Forgotten. Issu de la Corée du Sud, c’est un vrai thriller où il est impossible de deviner où on veut nous emmener, même si tout l’ensemble se tient du début à la fin. Comme pour la Plateforme, j’ai recommencé le film pour le voir avec toute la bonne compréhension des éléments. Je vous le recommande fortement, il est original, bien joué et diablement intelligent, en plus d’être surprenant à plus d’un titre.

Quant à Thibaut, ce dernier nous parle de Alien Crystal Palace, la nouvelle réalisation d’Arielle Dombasle, qui ne l’a pas laissé indifférent :

Comme tout le monde le sait, les salles obscures sont fermées jusqu’à nouvel ordre mais je partage mon coup de cœur pour un film sorti en VOD et en DVD en mars dernier , je l’ai découvert au festival de Gérardmer fin janvier.

« Alien Crystal Palace » réalisé et avec Arielle Dombasle, coécrit et avec Nicolas Ker, comprenant au générique également Asia Argento, Michel Fau, Jean-Pierre Léaud, Joséphine de la Baume, Joana Preiss, Théo Hakola, Zoë le Ber, Julian de Gainza, Christian Louboutin, Ali Mahdavi, Thaddaeus Ropac, Vincent Darré.

Le Synopsis : Selon le mythe platonicien relaté par Aristophane dans Le Banquet, les humains auraient été, à l’origine, des êtres complets qui se virent coupés en deux et furent condamnés à errer inlassablement à la recherche de leur part manquante. Un savant prédicateur, manipulateur d’âmes imprégné d’ésotérisme, cherche à recréer le couple idéal, « l’androgyne », un homme et une femme qui ne formeraient plus qu’un : l’amour parfait. Il semble avoir repéré les nouveaux sujets de son expérience : Dolorès Rivers, cinéaste underground, et son miroir inversé, Nicolas Atlante, chanteur de rock fou et vénéneux. Mais le diable va s’en mêler…

La bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=YnkaH-dFQsQ

Alien Crystal Palace marque les retrouvailles entre Arielle Dombasle et Nicolas Ker après « La Rivière Atlantique » paru en 2016. La bande originale du film est d’ailleurs écrite et composée par Nicolas Ker et Nicolas Villebrun.

J’ai adoré, c’est une œuvre culte, unique, complètement barré et psychédélique, généreuse, sauvagement cultivée, profondément fantaisiste, non conformiste, baroque, une tragédie musicale narcotique, obscure, perchée avec une excellente distribution.

Le duo sortira son nouvel album « Empire » le 19 juin, voici 2 extraits :
– Just Come Back Alive (prophétique) : https://www.youtube.com/watch?v=dqPL5aYSH1g
– Le Grand Hôtel (le duo chante pour la 1ère fois en français) : https://www.youtube.com/watch?v=faGKiq5gZfE

Je recommande chaudement le visionnage « Alien Crystal Palace »! C’est un petit bijou!


Merci à vous pour votre participation ! Si d’autres personnes veulent rajouter leurs avis, aucun soucis, envoyez-les moi par mail à l’adresse suivante : seriesdefilms@hotmail.com et vous serez ajoutés à l’article.

Vous pouvez laisser soit votre nom/prénom ou votre pseudo avec votre avis/critique, ainsi les gens pourront vous reconnaître 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s