Box Office US : Chasse fructueuse pour The Predator

Ce week-end du 14 au 16 Septembre sortaient sur les écrans américains quatre principales nouveautés : The Predator réalisé par Shane Black, L’Ombre D’Emily (A Simple Favor en VO) de Paul Feig, Undercover – Une Histoire Vraie (White Boy Rick en VO) de Yann Demande et Unbroken – Path To Redemption de Harold Cronk, suite d’Invincible qu’avait réalisé Angelina Jolie en 2014. Parmi ces longs-métrages, seuls deux sont parvenus à trouver une place sur le podium mais lesquels ? Réponse maintenant !

ThePredatorBanner

La chasse commence pour The Predator et celle-ci semble fructueuse puisque le film de Shane Black s’empare de la première place du box office.

Avec 24M$ récoltés pour son premier week-end, ce nouvel opus de la saga effectue un démarrage supérieur à Predator (12M$) et Predator 2 (8,7M$) mais légèrement inférieur à Predators (24,7M$). Ces chiffres sont satisfaisants si l’on se fie à la franchise mais comme le rapporte BoxOfficeMojo, il s’agit du lancement le plus faible pour un long-métrage distribué dans plus de 4000 cinémas sur le sol américain.

Sorti dans quelques pays à l’international, The Predator accumule déjà 54,7M$ de recettes dans le monde, le budget de 88M$ devrait être logiquement rentabilisé.

LaNonne

Face au Predator, La Nonne a pris peur et a préférée se cacher à la deuxième marche du podium.

Le film de Corin Hardy s’écroule et perd 66,2% de sa fréquentation, ne rajoutant plus que 18,2M$ à son score qui atteint les 85M$ aux États-Unis. Alors qu’il avait réalisé le meilleur démarrage de la saga Conjuring, ce nouveau spin-off redescend au niveau des autres opus. Par exemple à la même période Conjuring, volet le plus rentable, en était à 83,9M$.

Concernant l’international, les chiffres sont excellents puisque La Nonne grimpe pour le moment à 228,6M$ de recettes mondiales pour un budget de 22M$.

L'Ombre D'Emily

Le duo Anna Kendrick/Blake Lively parvient à se frayer un chemin jusqu’à la troisième et dernière marche du podium avec L’Ombre D’Emily.

Le film de Paul Feig début sa carrière américaine avec 16M$, ce qui peut s’avérer moyen pour la réalisateur puisque son précédent long-métrage, Ghostbusters, avait débuté avec 46M$ mais ce nouveau long-métrage étant un thriller Rated-R, ce résultat est satisfaisant.

Cumulé aux premiers chiffres obtenus à l’étranger, L’Ombre D’Emily atteint les 19,5M$ de recettes mondiales mais cela devrait vite augmenter.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s