Alors que l’été débute sous une chaleur caniculaire, la salle de cinéma apparaît une fois de plus comme un refuge dans lequel on peut s’abriter, il est temps de revenir ensemble sur nos découvertes du mois de juin. Une période propice aux grosses productions – ce qui a pu aider au retour du public en salles (on pense au raz-de-marée Top Gun : Maverick, qui semble mettre tout le monde d’accord) – qui va de pair avec des propositions plus indépendantes. D’ailleurs n’oubliez pas, du 3 au 6 juillet aura lieu la fête du cinéma avec des places à 4€, idéal pour une session intense de rattrapage.

En attendant – comme vous le savez désormais – la parole est à vous au sein de cette catégorie coups de coeur/déceptions, avec l’idée que vous partagiez vos avis sur les films visionnés durant le mois écoulé que ce soit en bien ou en mal. Il y a tous les goûts dans la nature ! Cela permet parfois de déceler une tendance, certaines œuvres ayant été collectivement aimées ou au contraire détestées.

Pour participer à notre rubrique, rien de plus simple, vous pouvez communiquer vos critiques – plus ou moins détaillées – soit en commentaire sous cet article soit par mail à l’adresse suivante : seriesdefilms@hotmail.com. Dans l’attente de vous lire, n’hésitez pas à venir participer car vous connaissez l’adage, plus on est de fous…;)

4 commentaires »

  1. Petit mois me concernant car mois d’emménagement et de travaux, je n’ai même pas pu voir Les Crimes du Futur qui est resté seulement deux petites semaines à l’affiche de mon UGC x)

    Coup de coeur néanmoins pour Incroyable Mais Vrai de Quentin Dupieux, aka Mr Oizo. J’ai regardé tous ses films et il y a du bon comme du moins bon. La cuvée 2022 (du moins la première partie car il me semble qu’un deuxième film du réalisateur va sortir cette année) est un bon cru. Je l’ai toujours senti plus à l’aise à la direction d’acteurs francophones et ce casting minimaliste mais aux petits oignons a occasionné de francs éclats de rire dans la salle. Comme à son habitude le film dure 1h15 environ et file à grande vitesse. Toujours déroutant, étonnant mais empreint d’une plus grande tristesse qu’à l’accoutumée, je vous conseille Incroyable Mais Vrai, toujours à l’affiche !

    Coup de déception pour Fratè. On l’a compris, la Corse et les corses, comme les Chtis, permettent de sortir des comédies dans les salles, notamment avec Permis de Construire paru cet hiver seulement. Pour Fratè, on prend les mêmes clichés, des acteurs moins bons et on essaye d’en faire un film qui tient, sur le registre de la réconciliation fraternelle qui, à mon sens, tourne en rond depuis des années déjà. Note de la rédaction : mon compagnon est corse et j’ai passé beaucoup de temps là-bas ces dernières années et oui, il y a du vrai, mais la dérision est trop simple et simpliste ici pour que c’en soit véritablement drôle. J’ai plutôt senti des passages de gêne dans la salle quand des blagues tombaient à plat, ce qui ressemble à mes yeux à une comédie ratée.

Répondre à SeriesDeFilms Annuler la réponse.