Cette semaine du 19 au 25 janvier, nous pouvions découvrir dans les salles obscures Nightmare Alley de Guillermo del Toro, L’Amour C’est Mieux Que La Vie de Claude Lelouch, The Chef de Philip Barantini, Tendre Et Saignant de Christopher Thompson, Les Leçons Persanes de Vadim Perelman, La Place d’Une Autre de Aurélia Georges, Memory Box de Khalil Joreige et Joana Hadjithomas, Hors Du Monde de Marc Fouchard, Los Lobos de Samuel Kishi Leopo ainsi que Ladakh – Songs Of The Water Spirits de Nicolò Bongiorno. Sur ces dix nouveautés, une seule est parvenue à se frayer un chemin vers le trio de tête. Laquelle ? Analysons les chiffres.

Comme on pouvait s’y attendre, Spider-Man : No Way Home continue de truster la plus haute marche du podium, pour une domination sans partage qui laisse peu de place à la concurrence.

Champion du box office français pour la sixième semaine consécutive, le troisième opus solo du Spidey made in MCU – mis en scène par Jon Watts – s’affaiblit tout doucement, perdant cette fois 33% de sa fréquentation. Ce qui se traduit par l’ajout de 208 524 entrées à son score, qui s’élève désormais à 6 652 879 spectateurs, ce qui est tout bonnement excellent. Pour preuve, au niveau des différents longs-métrages consacrés à l’homme-araignée, cet épisode vient de surpasser le total de Spider-Man, qui avait été découvert par 6 459 120 personnes au cinéma, devenant le volet le plus rentable de la franchise.

Comme partout sur la surface du globe, Spider-Man : No Way Home continue d’imposer sa loi et se hisse à un très haut niveau – du jamais vu depuis l’automne 2019. Notre super-héros va t-il réussir à atteindre le seuil des 7M ? Suspense.

Dans un contexte où il est actuellement difficile de sortir du lot face au mastodonte Spider-Man, Adieu Monsieur Haffmann fait de la résistance, réussissant à se maintenir en deuxième position – comme lors de son démarrage.

L’adaptation de la pièce de théâtre éponyme – réalisée par Fred Cavayé – limite la casse et ne perd que 35% de sa fréquentation, ajoutant de ce fait 170 581 entrées. De quoi porter son total à 432 511 spectateurs en l’espace de quinze jours. Un score qui reste pour le moment en demi-teinte pour le réalisateur, naviguant à un niveau inférieur à ses deux précédents films Le Jeu et Radin – visionnés au même stade d’exploitation par respectivement 827 386 et 1 600 568 curieux.

S’il s’en tire avec les honneurs concernant son classement, Adieu Monsieur Haffman ne brille pas vraiment par ses résultats financiers – le seuil du million lui paraissant impossible d’accès alors que ce cap aurait dû être une formalité pour une production de ce type. Il n’y a plus qu’à espérer que le long-métrage continue de tenir sur la durée.

À une période où il est facile d’être éclipsé par un certain super-héros, une nouveauté tente de se démarquer. Il s’agit de Nightmare Alley, qui débute sa carrière sur la troisième et dernière marche du podium.

Contrairement aux États-Unis – où il a été un échec – la dernière réalisation en date de Guillermo del Toro suscite un minimum d’intérêt de la part du public puisque 142 309 spectateurs se sont déplacés en salles pour le découvrir. Ce qui en fait un démarrage inférieur à celui de La Forme De L’Eau (334 932 entrées) la précédente œuvre du cinéaste – qui avait bénéficié d’un excellent bouche à oreille grâce à ses nombreux prix. Nous nous situons donc vers un lancement semblable à celui de Crimson Peak, qui avait amassé 156 318 curieux au cinéma pour sa première semaine d’exploitation.

Si ce résultat est plus que moyen, Nightmare Alley sauve tout de même les meubles sur notre territoire, ce qui est un petit lot de consolation pour del Toro. Il n’y a plus qu’avoir si le film dépassera les 300 000 entrées – un palier que n’avait pas pu atteindre Crimson Peak, qui avait terminé sa course à 299 112.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s