Ce week-end du 17 au 19 Décembre, le public américain pouvait découvrir dans les salles Spider-Man : No Way Home de Jon Watts mais également Nightmare Alley de Guillermo Del Toro, Pushpa : The Rise – Part 1 de Sukumar ainsi que The Novice de Lauren Hadaway. Sur ces quatre nouveautés, une seule s’est – sans trop de surprises – imposée sur le podium. Laquelle ? Analysons les chiffres.

S’il était annoncé comme l’un des rendez-vous de cette fin d’année, Spider-Man : No Way Home montre l’étendu de sa puissance en frappant fort, dépassant les pronostics en s’imposant sur la plus haute marche du podium avec fracas.

Ne laissant aucune chance à la concurrence, le troisième opus solo du Spidey made in MCU – mis en scène par Jon Watts – signe le deuxième meilleur démarrage de tous les temps en récoltant pas moins de 253M$ en l’espace d’un week-end, ce qui est juste énorme. Seul Avengers : Endgame et Infinity War ont fait mieux en amassant respectivement 357,1M$ et 257,6M$ pour leurs débuts. Cela vient clore en beauté cette trilogie chapeautée conjointement par Sony Pictures et Marvel Studios (avant un futur quatrième volet), Spider-Man : Homecoming ayant obtenu 117M$ pour son lancement et Far From Home 92,5M$.

Les fans du monde entier semblent avoir répondu présent à l’événement puisqu’en comptabilisant les premiers résultats du box office international, Spider-Man : No Way Home engrange dores et déjà 587,2M$ – ce qui est juste phénoménal vu la résurgence d’une certaine pandémie. Si la situation sanitaire ne joue pas trop les troubles fêtes, le seuil du milliard ne sera qu’une formalité pour notre homme-araignée.

Si l’arrivée en fanfare de Spider-Man : No Way Home éclipse les autres longs-métrages, notons que ce n’est pas le cas d’Encanto, La Fantastique Famille Madrigal, qui tient le choc et conserve sa deuxième position, faisant office de contre-proposition à l’hégémonie de Peter Parker et ses amis.

Ainsi, le long-métrage de Byron Howard et Jared Bush maitrise sa chute, sa fréquentation ne diminuant que de 34,6%, ce qui se traduit par l’ajout de 6,5M$ supplémentaires. De quoi porter son total à 81,5M$ sur le sol américain au terme d’un mois d’exploitation, ce qui n’est pas si mal vu le contexte actuel, d’autant plus que ce dernier cru des studios Disney est le film d’animation numéro un de l’année, dépassant (et de loin) Baby Boss 2 : Une Affaire De Famille, qui culminait à 57,3M$. Il n’y aura plus qu’à voir si Tous En Scène 2, qui sortira le 22 Décembre, aura le temps de lui chiper sa couronne ou non.

Malgré sa sortie dans un bon nombre de territoires, Encanto, La Fantastique Famille Madrigal a toujours des difficultés pour prendre de la hauteur, ses recettes s’élevant à 175,5M$ sur la surface du globe, pour un budget se situant dans une fourchette entre 120M$ et 150M$. En attendant que ses résultats gonflent, sa disponibilité prochaine sur Disney +, pourrait changer la donne niveau financier.

S’il a dû se contenter de peu pour son démarrage, West Side Story pâtit de l’engouement du public pour Spider-Man : No Way Home, ce qui l’a relégué de la pole position à la troisième et dernière marche du podium. Un véritable coup dur.

La nouvelle adaptation de la comédie musicale de Leonard Bernstein, Stephen Sondheim et Arthur Laurents – orchestrée par Steven Spielberg – s’écroule pour son deuxième week-end et perd 67,7% de sa fréquentation. Une baisse de rythme qui se traduit par l’ajout de seulement 3,4M$ à son box office, qui atteint péniblement les 17,9M$ aux Etats-Unis. Si l’on peut voir le verre à moitié plein en se disant que le total du long-métrage de Robert Wise et Jerome Robbins est dépassé, cette version ayant engrangé 19,6M$ sur le territoire nord-américain lors de sa sortie en 1961, pour Spielberg, celui-ci est à moitié vide. En effet ce score est l’un des plus faibles de sa carrière, se situant – pour le moment – derrière L’Empire Du Soleil et ses 22,2M$.

Le résultat n’est pas non plus glorieux à l’international, West Side Story version 2021 ne parvenant pas à faire pencher la balance en sa faveur, ses recettes ne grimpant qu’à 27M$ à ce jour. Rentabiliser son budget, estimé à 100M$, sera donc mission impossible – ce qui est dommage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s