Cette semaine du 15 au 21 Septembre, nous pouvions découvrir dans les salles obscures Dune de Denis Villeneuve, L’Origine Du Monde de Laurent Lafitte, Pourris Gâtés de Nicolas Cuche, Les Amours d’Anaïs de Charline Bourgeois-Tacquet, Le Genou d’Ahed de Nadav Lapid, L’Etat du Texas contre Melissa de Sabrina Van Tassel, La Proie d’une Ombre de David Bruckner, Mush-Mush Et Le Petit Monde De La Forêt de Joeri Christiaen, La Ferme Qui Soigne de Caroline Breton ainsi que Spiral de Sofiene Mamdi. Sur ces dix nouveautés, une seule est parvenue à se hisser sur le podium. Laquelle ? Analysons les chiffres.

Pour son atterrissage sur le territoire français, Dune créé l’évènement, détrônant Shang-Chi Et La Légende Des Dix Anneaux et s’imposant haut la main au sommet du box office – qui profite d’un joli sursaut.

En attirant 1 030 687 spectateurs pour sa première semaine d’exploitation, la nouvelle adaptation du roman de Frank Herbert par Denis Villeneuve réalise le deuxième meilleur démarrage de l’année, arrivant derrière Fast & Furious 9 et ses 1 301 589 entrées. Pour le cinéaste, le résultat est également prometteur puisqu’il s’agit du lancement le plus puissant de sa carrière, faisant mieux que les 544 508 entrées de Blade Runner 2049.

Tous les voyants sont donc au vert pour cette nouvelle adaptation de Dune, qui a suscité la curiosité du public et devrait se maintenir à un haut niveau jusqu’à l’arrivée du prochain ‘blockbuster’ de cet automne à savoir Mourir Peut Attendre. Si tout se passe pour le mieux, la version mise en scène par David Lynch – qui avait été découvert par 2 310 957 curieux en 1985 – sera probablement surpassée niveau chiffres.

Après s’être démarquée sur la deuxième marche du podium, Boîte Noire poursuit son excellent parcours en maintenant son allure de vol, aussi bien niveau positionnement que financièrement parlant.

Le long-métrage de Yann Gozlan maîtrise ainsi sa chute en ne perdant que 27% de sa fréquentation, attire ainsi 213 910 spectateurs supplémentaires dans les salles obscures, pour un total s’élevant à 505 991 entrées en quinze jours. Un score satisfaisant pour le réalisateur puisque la carrière de sa précédente œuvre – Burn Out – a été dépassée et de loin, 146 240 personnes s’étant déplacés pour le voir en 2018. Concernant son plus gros succès, Un Homme Idéal (sorti en 2015), là aussi la comparaison est plutôt positive puisqu’à la même période d’exploitation, 506 519 curieux l’avaient visionnés.

Le bouche à oreille entourant Boîte Noire a donc porté ses fruits et en gardant une altitude stationnaire, le film emmené par Pierre Niney devrait tenir sur la longueur et se rapprocher doucement mais sûrement de la barre du million.

S’il a subi une lourde chute la semaine dernière, Bac Nord ne lâche pas l’affaire et montre qu’il en a encore dans le ventre, défendant sa troisième place avec force.

Le film de Cédric Jimenez se maintient toujours à un bon niveau en égarant que 22% de sa fréquentation. En amassant 198 462 entrées, le polar franchit culmine désormais à 1 656 600 spectateurs et ce après plus d’un mois d’exploitation, ce qui est un véritable succès. D’ailleurs, en dépassant OSS 117 : Alerte Rouge En Afrique Noire et ses 1 575 522 aficionados, celui-ci devient la deuxième production française la plus populaire de 2021, arrivant derrière Kaamelott – Premier Volet.

Autre motif de satisfaction pour Bac Nord, le fait de surpasser le score La French (1 530 106 entrées) et de trôner en pole position dans la carrière du réalisateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s