[Séries Mania] Irresponsable saison 3, dur dur d’être un adulte

Créée par Frédéric Rosset sous le label OCS Signature, la série Irresponsable est depuis 2016 l’un des programmes phare d’OCS. Un an après la diffusion de la deuxième saison, nous avons eu l’occasion de découvrir les quatre premiers épisodes de la troisième et dernière saison de la série lors du festival Séries Mania, en présence de l’équipe.
Nous retrouvons ainsi l’inénarrable Julien qui, après les événements survenus en fin de saison 2 vit sous le même toit que sa mère Sylvie en compagnie de son amour de jeunesse Marie et son fils, Jacques. Quelles mésaventures attendent nos personnages pour cette ultime salve d’épisodes ?

IrresponsanleSaison3

© Tetra Média Fiction / La Pépinière

Ce que l’on peut dire, c’est que Frédéric Rosset, accompagné de sa soeur Camille Rosset à l’écriture n’a rien perdu de son énergie, ce début de troisième saison continuant dans la droite lignée des précédentes.

Deux ans après la maladresse qui les a mis à la rue, Julien est de retour à la case départ, c’est à dire chez sa mère mais cette fois il est accompagné de sa famille. Ce beau petit monde co-habite dans ce minuscule appartement et chacun commence à se sentir à l’étroit. Quoi de plus normal que de vouloir voler de ses propres ailes ?

Pour le plus immature des trentenaires, sachez bien que cette décision est plus subie que voulue, on ne reconnaîtrait plus notre Julien sinon. Force est de constater devant ces quatre épisodes que même si concernant son aventure au sein du monde du travail la galère est toujours au rendez-vous, du côté relationnel, notre héros commence à mûrir. Il est parvenu à consolider son foyer, filant le parfait amour avec Marie et essayant d’améliorer son rôle de père avec Jacques, ce qui le rend un tantinet plus adulte mais un élément déclencheur va perturber cette stabilité et surtout questionner Julien sur ses envies futures, une thématique traitée avec justesse et humour.

Les réflexions sur l’âge adulte ne manquent pas et notre tribu est confrontée aux difficultés de la vie, entre envie d’ailleurs pour certains et envie d’agrandir leur famille pour d’autres. Même les personnages secondaires, à l’image de Léa et Sam y sont confrontés et cela permet aux scénaristes de se centrer sur les états d’âmes de chacun et d’apporter de nouveaux enjeux et de nouvelles problématiques.

À la vue de cette fournée d’épisodes, on peut aisément dire que Sébastien Chassagne vole toujours la vedette à ses partenaires de jeu avec sa prestation alliant flegme, lourdeur et émotion, ne faisant qu’un avec son personnage, n’en ratant pas une pour amuser la galerie, à coup de répliques bien senties. Le reste du casting n’est pas en reste bien entendu, Marie Kauffmann, Théo Fernandez, Nathalie Cerda, Julie Farenc-Deramond et Amel Charif aidant à créer cet esprit de troupe et cette bande si attachante.

En ce début de troisième saison, Irresponsable ne perd rien de son humour et de son ton décalé, parvenant même à ajouter une certaine profondeur concernant les motivations de nos personnages, pour mieux analyser cette génération actuelle de trentenaires, perdue entre toutes ses responsabilités d’adultes. Si les six épisodes suivants restent sur ce bon niveau, nous aurons le droit à une conclusion plus que satisfaisante pour notre cher Julien et ses proches.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s