Deux ans après avoir réalisé un parcours sans faute avec The Father, qui marquait ses premiers pas derrière la caméra, le dramaturge Florian Zeller poursuit son exploration du septième art avec une autre adaptation de l’une de ses pièces de théâtre : The Son.

Après s’être attelé à une captation fidèle de son œuvre Le Père, auparavant porté sur grand écran par Philippe Le Guay dans Floride – qui prenait de grande libertés avec la trame originelle – Florian Zeller précise son projet pour le cinéma. Son but, transposer la trilogie ayant contribué à sa renommée dans le monde théâtrale, qui analysait les rapports familiaux à travers diverses situations de crises. Galvanisé par le succès critique de The Father, auréolé de deux Oscars, celui du Meilleur acteur pour Anthony Hopkins ainsi que celui du Meilleur scénario adapté – qu’il a partagé avec Christopher Hampton – le réalisateur n’a pas perdu de temps pour mettre en scène son second opus.

Toujours accompagné de son co-scénariste, le dramaturge adapte cette fois Le Fils, pièce jouée en 2018, qui a su trouver son public aussi bien sur le sol français qu’à l’international. Au programme, le désarroi d’un couple divorcé face aux problèmes psychologiques de leur enfant, un adolescent de dix-sept ans en plein mal-être. Ne voulant plus vivre chez sa mère, ce dernier décide de partir avec son père, remarié et désormais parent d’un nouveau-né. Devant jongler entre ses obligations familiales et sa carrière, l’homme va tenter tant bien que mal de sortir son fils de sa dépression. Pour camper les personnages principaux du long-métrage, intitulé The Son, Florian Zeller a fait appel à Hugh Jackman, Laura Dern, Vanessa Kirby, Zen McGrath et Anthony Hopkins. Un casting des plus solides, pour un drame promettant de belles performances pour chacun, l’émotion semblant au rendez-vous si l’on se fie aux premières images révélées par Sony Pictures Classics.

D’ailleurs, si ce prochain ouvrage est attendu pour le 11 novembre outre-Atlantique, après une présentation à la Mostra de Venise, le public français devra patienter jusqu’au 8 mars 2023 pour le découvrir au cinéma.

Synopsis :

Orange Studios

Nicolas a dix-sept ans et semble avoir du mal à vivre. Il n’est plus cet enfant lumineux qui souriait tout le temps. Que lui est-il arrivé ? Et pourquoi ne va-t-il plus en cours ? Dépassée par les événements, sa mère ne sait plus quoi faire, et Nicolas demande à vivre chez son père. Ce dernier va tout faire pour tenter de le sauver et lui redonner le goût de vivre. Mais peut-on vraiment sauver quelqu’un d’autre que soi-même ?

Laisser un commentaire