Voilà une annonce qui vous fera taper dans vos mains. Alors qu’elle est revenue il y a peu sous la forme de deux films d’animation réalisés par Conrad Vernon et Greg Tiernan, la famille gothique la plus célèbre de la culture populaire pourrait bien vivre de nouvelles aventures sur le petit écran, un medium qui lui a réussi à travers les décennies.

À la base des vignettes humoristiques dessinées par le dessinateur américain Georges Addams et publiées dès la fin des années 30 dans The New Yorker, La Famille Addams a su se faire une place de choix à la télévision, particulièrement outre-Atlantique. Il y a tout d’abord eu la série portée par Ted Cassidy, Carolyn Jones et John Astin, qui a été diffusée sur CBS de 1964 à 1966, puis neuf ans après son arrêt un téléfilm intitulé La Famille Addams : C’est La Fête, marquant le retour de la quasi-totalité du casting. En France, il a fallu attendre 1988 pour la découvrir, grâce à M6.

Les amateurs des productions Hanna-Barbera ont également pu découvrir Gomez, Morticia, Fétide, Mercredi et Pugsley en version animée, lors d’un crossover avec Scooby-Doo dans les années 70 avant que leur soit consacré un show, qui durera seulement seize épisodes et reste à ce jour inédite sur notre territoire.

Les fans ont dû par la suite prendre leur mal en patience avant de revoir à l’écran nos chers Addams. Suite au succès des adaptations cinématographique de Barry Sonnenfeld, qui ont redonné un coup de fouet à la franchise, deux séries ont vu le jour au milieu des années 90 : une en format animé, sous la houlette (une fois encore) de Hanna-Barbera et la seconde, avec de vrais comédiens, co-produite par Saban Entertainement et nommée pour l’occasion La Nouvelle Famille Addams. Ces programmes ont eu une bonne exposition sur notre territoire et d’ailleurs ceux d’entre vous qui étaient enfants à cette époque devraient en avoir des souvenirs car multi-diffusés sur les chaînes hexagonales (TF1, France 2, Canal +).

Carolyn Jones et John Astin dans série La Famille Addams © CBS

Après une longue pause, nous allons donc prochainement revoir notre famille si particulière, comme nous l’avait appris Deadline, l’année dernière. Le site américain nous avait révélé qu’une série en live-action, tout comme celle créée par David Levy en 1964, était en cours de développement sous l’impulsion de la Metro-Goldwyn-Meyer, détenteur des droits de ce programme original. Ce qui avait rendu ce projet intéressant est l’équipe créative qui gravite autour. Quoi de mieux qu’un réalisateur baroque pour s’approprier un univers baroque ?

Tim Burton sera en effet le producteur exécutif de cette nouvelle adaptation de La Famille Addams mais officiera également en tant que metteur en scène et ce dix ans après avoir essayé de concrétiser un long-métrage en stop-motion centré sur la création de Georges Addams – qui avait rapidement été annulé. Au niveau de l’écriture, le tandem Alfred Gough et Miles Millar, à qui l’on doit notamment Smallville, Les Chroniques de Shannara et Into The Badlands au niveau du petit écran, officieront au poste de showrunner.

Développée pour Netflix, cette future série vient d’ailleurs de dévoiler ses premières images. Intitulée Mercredi (Wednesday en version originale), celle-ci se centrera ainsi sur Mercredi Addams, l’aînée de la famille. Composée de huit épisodes, le show nous fera suivre la fille de Morticia et Gomez lors de ses études à l’académie Nevermore. Alors qu’elle essaye de maîtriser à la fois ses pouvoirs psychiques et ses pulsions meurtrières, qui ont terrorisé la population locale, l’adolescente va également devoir résoudre un mystère d’ordre surnaturel auquel ont été mêlés ses parents il y a vingt-cinq ans. Un programme chargé pour la jeune fille, qui doit aussi naviguer entre anciennes et nouvelles relations à Nevermore.

Réunissant Jenna Ortega, Catherine Zeta-Jones, Luis Guzmán et Isaac Ordonez au casting, cette nouvelle itération est attendue pour cet automne sur la plateforme et devrait faire parler d’elle lors de sa diffusion. Revoir la fratrie Addams sur le petit écran, de plus sous la supervision de Tim Burton, il y a de quoi danser la Mamushka !

1 commentaire »

  1. Tim Burton a eu une très bonne idée en décidant de reprendre la famille Addams sous forme de série pour Netflix car non seulement le thème est déjà tout prêt et il n’y a que les « détails » à inventer mais puisqu’il ne s’intéresse, pour l’instant, qu’à la fille aînée, austère et sinistre, il pourra, si ça marche bien, continuer avec les autres membres de la famille et ainsi non seulement il va pouvoir rénover facilement ses deux premières piscines mais peut-être même en faire construire une troisième sur le terrain contiguë à sa propriété qu’il vient d’acquérir pour presque rien puisqu’il serait paraît-il actuellement un des réalisateurs les mieux payés au monde.

Laisser un commentaire