Gagnant en popularité à chaque volet, la saga John Wick est en pleine phase de transition, s’apprêtant à étendre son univers aussi bien sur le grand que le petit écran, une décision faisant suite au succès de John Wick : Parabellum, qui était parvenu à amasser 323,4M$ de recettes il y a trois ans, confortant Lionsgate dans son envie de prolonger cette aventure sanglante et bourrine.

Au cinéma, cela va se traduire par la sortie de deux opus supplémentaires, toujours chapeautés par Chad Stahelski, qui verront Keanu Reeves se laisser aller à une guerre sans merci face à ceux qui l’ont trahis. Un coup d’éclat dont la première partie sera à découvrir le 22 mars 2023 dans les salles. Egalement au programme, Ballerina, un spin-off consacré à une assassin en quête de vengeance, cherchant à éliminer ceux qui ont tué sa famille. Un projet qui sera prochainement mis en scène par Len Wiseman, d’après un script d’Emerald Fennell (Promising Young Woman) et qui verra Ana de Armas incarner le rôle titre.

En ce qui concerne la télévision, une série centrée autour du Continental, la fameuse chaîne d’hôtels réservée aux criminels, a été développée par Chris Collins, le co-scénariste de Parabellum). Intitulée sobrement The Continental, celle-ci se dévoile au compte-goutte depuis son annonce, il y a déjà quatre ans. Autrefois prévu pour la chaîne câblée Starz, le show est désormais produit pour le compte de la plateforme Peacock. Servant de préquelle à John Wick, celle-ci se centre sur le personnage de Winston, interprété par Ian McShane sur grand écran, qui ne reprendra pas son rôle – cette version plus jeune étant campé par Colin Woodell. Ce choix de se consacrer au passé permet ainsi de ne pas interféré, scénaristiquement parlant, avec d’éventuelles suites se déroulant dans le présent, comme l’indique Kevin Beggs, qui évoque la génèse du projet :

« Nous avons entendu bon nombre de pitchs et un jour, l’équipe créative de Wayne, une obscure série Youtube, est venue nous voir pour exposer leur vision. Nous avons été vraiment enthousiasmés par leurs propositions, car cela a résolu un tas de problèmes et leurs idées étaient vraiment excitante, nous plongeant dans le New York délabré des 1970 avec une grève des éboueurs, des sacs d’ordures s’entassant dans les rues et la mafia s’immisçant dans ce business – ce qui explique pourquoi ils travaillent dans cette branche dans Les Soprano – et d’autres faits réels en toile de fond, qui étaient parfaites pour explorer les origines de The Continental« 

Autre confirmation de la part du PDG de Lionsgate Television, The Continental sera une série limitée et fera l’objet de trois épisodes, d’une durée de quatre-vingt dix minutes chacun, de quoi étoffer le parcours de Winston et de nous montrer comment ce dernier et ses complices ont été amenés à se retrouver dans l’enceinte de cet hôtel, qui nous a été présenté dans le premier film, quarante ans plus tard. S’il avait été un temps pressenti pour y passer une tête, il est désormais certain que Keanu Reeves ne sera pas de la partie devant la caméra mais nous retrouverons tout de même l’acteur en coulisses puisque celui-ci officiera avec Chad Stahelski notamment, à la production de ce spin-off, qui promet de lever le voile sur le fonctionnement du Continental et ses règles pour le moins strictes.

Comprenant également au casting Ayomide Adegun, Peter Greene, Ben Robson, Hubert Point-Du Jour, Jessica Allain, Mishel Prada, Nhung Kate ou encore un certain Mel Gibson – ce qui donne davantage de poids au projet – ce prequel sera à découvrir courant 2023 sur Peacock, de quoi coïncider avec la sortie de John Wick 4.

© Lionsgate

Laisser un commentaire