Rappelez-vous, c’était il y a déjà près de six ans. Fin 2017, Amazon Studios avait gagné la course face à Netflix pour obtenir les droits du Seigneur des Anneaux, déboursant pas moins de 250 millions de dollars pour y parvenir en accord avec le Tolkien Estate – la structure juridique qui gère l’ensemble de l’œuvre de l’auteur britannique. Le point de départ d’un projet colossal pour la firme : le développement d’une série consacrée à l’univers fantastique imaginé par J.R.R. Tolkien, coûtant la bagatelle d’un milliard de dollars, un montant s’expliquant par la commande directe de cinq saisons, histoire de penser de A à Z cette adaptation à destination d’Amazon Prime Video.

Pilotée par les showrunners J.D. Payne et Patrick McKay, cette ambitieuse aventure a pris son temps pour peaufiner sa production avec notamment un long travail d’écriture supervisé par un pool de scénaristes et un tournage de longue durée avec le tournage successif de deux premières saisons – fortement perturbé par la pandémie de COVID-19. Mettre les petits plats dans les grands, ce n’est pas une mince affaire et les amateurs des livres et/ou longs-métrages de Peter Jackson ont du prendre leur mal en patience. Qu’ils se rassurent, l’attente touche presque à sa fin. Après un premier teaser révélé à l’occasion du SuperBowl en février, Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir – tel est le titre de la série – se rappelle au bon souvenir du public avec des bandes annonces en bonne et due forme confirmant que les producteurs ont eu les moyens de leurs ambitions.

Bande annonce

Bande annonce spéciale Comic Con

Comprenant au casting Robert Aramayo, Morfydd Clarke, Owain Arthur, Nazadin Boniadi, Tom Budge, Cynthia Addai-Robinson ou encore Peter Mullan, Les Anneaux de Pouvoir se centrera sur le Second Âge de l’histoire de la Terre du Milieu, indiquant de ce fait que nous aurons le droit à un prequel du Hobbit et du SDA, de quoi se démarquer du grand écran, avec la promesse d’une plongée au cœur d’une époque où de grandes puissances ont vu le jour, où des royaumes glorieux ont sombré dans la ruine.

Ce Second Âge, seulement entre-aperçu dans quelques séquences du Seigneur Des Anneaux est une vaste période d’une durée de plus de trois mille ans, qui voit notamment l’ascension d’un certain Sauron et la création des anneaux de pouvoir, menant à la Guerre entre ce dernier et les Elfes puis à la Guerre de la Dernière Alliance. Si les premiers détails de la série restent flous, Amazon jouant la carte du mystère, comme en témoigne les images dévoilées jusqu’ici – qui mettent à l’honneur une ‘jeune’ Galadriel (incarnée par Morfydd Clarke) – tout porte à croire que nous nous dirigerons vers une montée en puissance de l’ennemi principal de la franchise. Nous en saurons davantage lors de son lancement, annoncé pour le 2 septembre sur Prime Vidéo.

Quoiqu’il en soit, il est d’ores et déjà intéressant de constater que nous aurons de nouveaux royaumes à découvrir à l’image dont celui de Númenor, une île peuplée essentiellement d’Hommes qui disparaîtra – engloutie telle Atlantis – suite à une série de conflits internes. Avec Les Anneaux de Pouvoir, s’amorce la fin d’une ère, pour mieux laisser la place à une période troublée, s’assombrissant au grés des batailles. Le potentiel est là, il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour que cette épopée soit aussi réjouissante à suivre que les deux trilogies de Peter Jackson.

Synopsis :

La série Prime Video « Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir » porte à l’écran pour la toute première fois les légendes héroïques du mythique Second Âge de l’histoire de la Terre du Milieu. Cette série épique prend lieu des milliers d’années avant les évènements du Hobbit et du Seigneur des Anneaux de J.R.R Tolkien, et mènera les spectateurs à une époque où de grands pouvoirs furent forgés, où des royaumes s’élevèrent dans la gloire et tombèrent en ruines, où d’improbables héros furent éprouvés, où l’espoir ne tenait qu’au plus maigre des fils et où la plus grande des menaces qui soit jamais sortie de l’esprit de Tolkien aspirait à plonger le monde entier dans les ténèbres.

Démarrant dans des temps de paix relative, la série suit une galerie de personnages, familiers et nouveaux, affrontant la résurgence longtemps crainte du Mal sur la Terre du Milieu. Des plus sinistres profondeurs des Montagnes de Brume, au forêts majestueuses de l’elfique Lindon, jusqu’au royaume insulaire de Númenor et aux plus lointains confins de la carte, ces royaumes et personnages forgeront un héritage appelé à perdurer longtemps après eux.

Laisser un commentaire