Tout sourit à The Boys. Devenue au gré des années le porte-étendard d’Amazon Prime Vidéo, faisant grimper les chiffres de la plateforme, la série d’Eric Kripke a une voie royale se dressant devant elle. Preuve de ce succès grandissant, l’apparition de produits dérivés, certains plus loufoques que d’autres, on se rappelle notamment des super-slips sortis il y a environ deux ans (non non ce n’était pas une blague). Une popularité qui n’est plus à démontrer, comme l’a récemment confirmé la diffusion de sa troisième saison – qui aura suscité beaucoup de réactions sur la toile – ce qui a logiquement donner des envies d’expansion à Amazon, avec la volonté de capitaliser sur cet univers sans foi ni loi.

Ainsi, après la diffusion de l’anthologie animée The Boys présentent: Les Diaboliques nous avons la confirmation que le spin-off du show – annoncé il y a de cela deux ans – volera prochainement de ses propres ailes, de quoi permettre aux fans de prendre leur mal en patience avant le retour à l’antenne de Butch, Hughie, Maeve et bien entendu Le Protecteur. Désormais affublé d’un titre, à savoir Gen V, celui-ci nous entraînera dans les couloirs de la Godolkin University School of Crimefighting, l’unique université réservée aux jeunes super-héros, supervisée par nul autre que Vought International, la multinationale qui a ‘gratifié’ l’Amérique de la présence des Sept.

Dans le style irrévérencieux propre au comic-book éponyme créé par Garth Ennis et Darick Robertson, ce projet va jouer avec les codes des productions dites pour adolescents. En effet, la série dérivée va s’intéresser à la vie hormonale de nos jeunes ‘supes’ ainsi qu’à leur esprit de compétition, alors que ces derniers mettent leurs limites physiques, sexuelles et morales à l’épreuve, se battant du mieux qu’ils peuvent pour obtenir les meilleurs contrats dans les meilleures villes – une mission prenant des allures de Hunger Games dixit Kripke. Il faudra donc s’attendre à des scènes cocasses, ce spin-off étant Rated-R – interdit aux moins de seize ans.

Si vous vous demandiez pourquoi le développement de Gen V est aussi long, c’est à cause d’un changement au sein de l’équipe créative. Au départ, Craig Rosenberg, scénariste sur la série-mère devait officier sur cette aventure en tant que showrunner sauf qu’il a par la suite était remplacé à ce poste par le tandem Michele Fazekas/Tara Butters. Du côté de la production, nous retrouverons évidemment Eric Kripke mais également Seth Rogen, Evan Goldberg et James Weaver. Passé par la case pilote, cette extension du Boys-verse a été adoubée par Amazon, qui renforce ainsi son catalogue avec une série qui saura sans nul doute attirer l’attention du public.

Au casting du spin-off, nous retrouverons Patrick Schwarzenegger (The Staircase) qui incarnera Golden Boy, Sean Patrick Thomas (Save the Last Dance) qui prêtera ses traits à Polarity, Jaz Sinclair (Les Nouvelles Aventures de Sabrina) qui interprètera Marie Moreau. Seront également présents Marco Pigossi, Chance Perdomo et Shelley Conn. Prévu pour débarquer courant 2023, ce dernier se déroulera en parallèle des événements de la troisième saison de The Boys, ce qui laisse à penser que certains membres du vaisseau amiral viendront passer une petite tête à l’écran.

2 commentaires »

Laisser un commentaire