En 2001, Christophe Gans faisait sensation avec son deuxième long-métrage, Le Pacte Des Loups, une réappropriation de l’histoire de la bête du Gévaudan qui affirma sa patte – avec un mélange des genres à la sauce baroque. Réunissant au casting Samuel Le Bihan, Mark Dacascos, Emilie Dequenne, Vincent Cassel, Monica Bellucci, Jérémie Renier, Jean Yanne, Jean-François Stévenin et Gaspard Ulliel, cet exercice de style aura su plaire au public, avec un box office s’élevant à 5 179 154 spectateurs– un record pour le réalisateur.

Pour célébrer comme il se doit le vingtième anniversaire du Pacte Des Loups (vingt-et-unième si l’on est tatillon), StudioCanal et Metropolitan Films ont mis les petits plats dans les grands, planifiant une ressortie de l’œuvre en version longue – restaurée en 4k. Projetée notamment au Festival de Cannes puis dans les salles obscures le temps d’une soirée événement, le film s’apprête désormais à revenir dans nos salons, dans un coffret collector Steelbook.

Prévue pour débarquer le 23 septembre dans les bacs, au tarif de 49€99, cette édition limitée en cinq disques comprendra le long-métrage dans cette fameuse version restaurée que certains ont pu voir en salles dernièrement, en format Ultra Haute Définition, accompagnée de nouveaux bonus. Les contenus additionnels qui accompagnaient le DVD deluxe d’origine seront également inclus, de quoi revoir le documentaire sur les coulisses du tournage, mis en scène par Pascal Laugier, camarade de longue date de Christophe Gans.

Pour les détails, voici ce que contient le coffret Steelbook 4k :

  • Le long-métrage en version longue remasterisé en Ultra Haute Définition et Dolby Atmos
  • Une rencontre inédite entre le réalisateur Christophe Gans et l’historien du cinéma et réalisateur Jean-Baptiste Thoret (90 minutes)
  • Les commentaires audio d’origine
  • Les bonus inclus dans les précédentes éditions, réunis en 3 DVD :
    • Deux making of
    • scènes coupées
    • le téléfilm La bête du Gévaudan
    • et bien plus…
  • Un livre exclusif, reproduisant le storyboard original du long-métrage

Laisser un commentaire