Alors que le public s’apprête à voyager vers l’infini et l’au-delà avec Buzz L’Eclair, spin-off de Toy Story mis en scène par Angus MacLane – dont le décollage vers les salles obscures est prévu pour le 22 juin – Pixar porte son regard vers l’horizon, s’attelant à la production de son prochain ouvrage. Nappé d’un voile occultant, ce projet jusque là inconnu vient de délivrer ses premiers secrets.

Pour son vingt-septième long-métrage, intitulé Elemental, le studio a ainsi fait appel à Peter Sohn, qui revient dans l’écurie sept ans après avoir réalisé Le Voyage d’Arlo, accompagnée de la productrice Denise Ream – qui avait également officié sur cette précédente expérience. Quel en sera le sujet ? L’attraction de deux éléments à priori opposés, l’eau et le feu. Si au fur et à mesure des années, nous avons appris que les jouets mais également les sentiments avaient une âme, savoir que ces piliers de la nature que sont le feu, l’eau, la terre et l’air ont un petit cœur qui bat au fond d’eux ne paraît pas si étonnant.

Continuant à approfondir des thématiques chères à Pixar, Elemental nous plongera dans une ville où cohabitent ces quatre piliers de la vie, qui seront le lieu des péripéties d’un couple en apparence mal assorti. A savoir Ember, jeune femme au tempérament de feu et Wade, un homme se laissant porter par les flots qui, malgré les différences vont s’apercevoir que ce qu’ils partagent en commun est tout simplement élémentaire. Point de départ de ce qui s’annonce comme une réflexion sur ce qui nous unit, un message bienveillant que Peter Sohn a puisé dans son expérience personnelle, comme il l’a lui même indiqué durant l’annonce du film :

« Mes parents ont émigré de Corée au début des années 1970 et ont monté un épicerie dans le Bronx. Nous faisions partie de ces familles qui se sont aventurées dans un nouveau pays plein de rêves et d’espoirs, tous ensemble mélangés dans un grand bain de cultures et de langues dans de jolis petits quartiers. C’est ce qui m’a conduit à Elemental. Notre histoire s’inspire des éléments naturels – le feu, l’eau, la terre et l’air. Certains éléments se mélangent les uns aux autres et d’autres non. Et si ces éléments étaient vivants ? »

Pour découvrir Elemental, il faudra patienter jusqu’à l’été 2023, sa sortie étant datée au 16 juin 2023 sur les écrans américains, confirmant le retour en force de Pixar au cinéma – après deux années difficiles en terme d’exploitation, Soul, Luca et Alerte Rouge étant passés directement par la case streaming sur Disney +.

Un premier concept-art d’Elemental
© Pixar

Laisser un commentaire