Si en plus de soixante de carrière, nous avons surtout eu l’occasion de le voir déambuler sur le grand écran, Harrison Ford est sur le point d’ajouter une corde à son arc en tentant une nouvelle expérience à la télévision. Bien entendu, l’acteur n’en est pas à son coup d’essai sur ce medium, ayant à son actif quelques apparitions dans des shows tels que Gunsmoke, Kung Fu ou encore Dynasty au cours des années 60/70 – sans oublier sa participation au fameux Star Wars Holiday Special ainsi que son cameo dans Les Aventures du jeune Indiana Jones. Mais cette fois, notre vétéran d’Hollywood ne va pas se contenter de passer en coup de vent sur la petite lucarne, comme le révèle The Hollywood Reporter.

Alors qu’il vient de terminer le tournage du cinquième volet d’Indiana Jones, cette fois mis en scène par James Mangold, Ford va prendre part à sa toute première série en tant que tête d’affiche, ce dernier venant de rejoindre le casting de Shrinking – l’une des prochaines comédies de la plateforme Apple TV+. Commandée il y a quelques mois, ce projet est issu de la collaboration de Bill Lawrence et Brett Goldstein avec Jason Segel. Quand les papas de l’acclamée Ted Lasso s’associent à l’un des piliers de How I Met Your Mother, qui a récemment créé son premier show – Dispatches From Elsewhere (disponible sur Amazon Prime Video), on se dit qu’il y a là du potentiel. Ajoutez à l’équation l’interprète de Han Solo, Henri Jones Jr. ou encore Rick Deckard, et la curiosité monte d’un cran.

Scénarisé par notre trio de showrunners, Shrinking se centre sur Jimmy (incarné par Segel), un psychiatre en plein deuil changeant drastiquement de méthode de travail en se mettant à dire tout haut ce qu’il pense de ses patients. En enfreignant la règle d’or de son métier, le docteur va bouleverser la vie de ceux qui le consulte ainsi que la sienne. Ce qui aura de quoi dynamiter l’équilibre du cabinet dans lequel il exerce, partagé avec deux confrères, dont le Dr. Phil Rhodes – le personnage qui sera campé par Harrison Ford – pionnier de la thérapie cognitivo-comportementale, venant d’apprendre qu’il est atteint de la maladie de Parkinson. Ce qui forcera ce psy plutôt terre-à-terre à sortir de sa zone de confort, devant gérer des amis intrusifs et une famille dont il n’est pas proche. Tout un programme.

Avec cette série, Apple continue ainsi de consolider un catalogue qui prime sur la qualité plutôt que la quantité, la plateforme s’étant démarquer avec des œuvres telles que The Morning Show, Servant et bien entendu Ted Lasso, qui lui sert actuellement de vitrine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s