Le moins que l’on puisse dire, c’est que Ridley Scott ne chôme pas, d’autant plus après une année où il a été sur tous les fronts, avec deux films à son actif (Le Dernier Duel/House Of Gucci) et la mise en chantier de divers projets – dont la préproduction de Kitbag, biopic sur Napoléon Bonaparte avec Joaquin Phoenix et Vanessa Kriby au casting, dont le tournage débutera d’ici peu. Un programme chargé qui ne cesse de prende de l’ampleur puisque, comme révélé dans les lignes du magazine Empire, notre touche à tout devrait par la suite se consacrer à mettre en scène la suite de Gladiator – rien que ça.

Si vous pensiez que cette accumulation de projets s’arrêtait au domaine du grand écran, détrompez-vous puis Scott a également du pain sur la planche dans le milieu de la télévision, cette fois en tant que producteur. Alors que la deuxième saison de Raised By Wolves vient de démarrer sur HBO Max, deux autres séries sont dans les cartons de la société Scott Free et celles-ci ont un lien direct avec la filmographie de notre homme. Comme nous le savons depuis quelques temps déjà, la première concerne Alien, avec le développement pour la chaîne FX d’un show supervisé par Noah Hawley (Legion, Fargo) devant se dérouler sur notre bonne vieille planète bleue, dans un futur proche. Niveau avancement, l’initiateur de la franchise culte a précisé il y a quelques mois dans les colonnes Variety que le pilote avait été écrit de même qu’un traitement des huit à dix premières heures du programme. Lors de cette interview, le réalisateur avait par la même occasion dévoiler qu’un autre de ses films phares allait s’étendre sur le petit écran : Blade Runner.

Autre monument de la science-fiction, cette adaptation du roman de Philip K. Dick intitulé Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? n’avait pas été un succès à l’époque de sa sortie en 1982 mais a rapidement trouvé une place dans le coeur des amateurs du genre, Porté par Harrison Ford, Sean Young et Rutger Hauer, ce thriller futuriste nous entraînait dans un Los Angeles délabré aux côtés de Rick Deckard, un officier de police astreint à une unité spéciale, les blade runners, en charge de l’appréhension et du ‘retrait’ de réplicants – ces androïdes ressemblant comme deux gouttes d’eau aux humaine, servant d’esclaves dans un monde ravagé à la suite de guerres radioactives. Trente-cinq ans après, un second opus a vu le jour sous l’impulsion de Denis Villeneuve, qui a vu le retour de Ford, accompagné par Ryan Gosling ou encore Ana de Armas au casting, pour une extension de son univers.

Si nous ne savions pas grand chose à propos de cette future série live depuis l’annonce de son développement, les choses viennent de changer. En effet, grâce au site Deadline, les premiers détails du show nous ont été révélées. Intitulé Blade Runner 2099, celui-ci sera chapeauté par Silka Luisa (Shining Girls), qui officiera à l’écriture et à la production aux côtés de Scott Free. Comme l’indique son titre, cette prochaine incursion dans l’univers S-F initié par Philip K. Dick se déroulera cinquante ans après l’œuvre de Denis Villeneuve, de quoi lancer les spéculations sur le devenir des réplicants suite aux événements ayant conclu le long-métrage. Doté d’un fort potentiel, le projet a logiquement intéressé les grands pontes de la télévision et du streaming, dont Amazon qui a été la grande gagnante niveau négociations. Continuant de consolider son catalogue avec des propriétés intellectuelles de premier choix – on pense notamment au Seigneur Des Anneaux – la plateforme se dote d’un nouveau poulain qui va intéresser le public.

En attendant d’en savoir davantage quant à l’intrigue ou au casting de la série, sachez que cela ne marque pas la première incursion de Blade Runner sur la petite lucarne, puisque vient de débuter sur Adult Swim (aux Etats-Unis) un anime, Blade Runner : Black Lotus, fruit de la collaboration entre le network, le studio Crunchyroll et Alcon Television Group, nous faisant suivre une réplicant dix ans après le Black Out, événement crucial de la mythologie.

Que pensez-vous de cette volonté de Ridley Scott de développer ses titres emblématiques à la télévision ? Confiants ou méfiants ?

Prêts à replonger dans l’univers S-F de Blade Runner ?
© Sony Pictures / Warner Bros. Pictures

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s